Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Chez l'Enfant, la toux n'est pas toujours le premier des symptômes

Actualité publiée il y a 2 semaines 5 jours 15 heures
Frontiers in Pediatrics
Chez l’Enfant, les tout premiers symptômes ne sont pas toujours respiratoires.

Les symptômes de l’infection à SARS-CoV-2 sont multiples et pas toujours spécifiques, même si certains signes, comme l’anosmie annoncent de manière quasi-systématique le développement de la maladie COVID-19. Toux, nez qui coule, conjonctivite, fièvre, et parfois symptômes gastro-intestinaux sont ainsi évoqués. Alors que les enfants reprennent le chemin de l’école et que les premières recherches suggèrent qu’une grande majorité d’entre eux, en cas d’infection, reste asymptomatique, il est primordial de pouvoir détecter, de la manière la plus précoce possible a minima les enfants qui présentent des signes apparents de l’infection : cette étude, publiée dans la revue Frontiers in Pediatrics, apporte quelques précisions sur ces premiers symptômes, chez les plus jeunes, en mettant l’accent, plutôt que sur la toux, sur les symptômes gastro-intestinaux associés à une fièvre, et/ou a fortiori à des antécédents d'exposition à COVID-19. Ainsi, chez l’Enfant, les tout premiers symptômes ne sont pas toujours respiratoires.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

COVID-19 semble jusqu'à présent épargner généralement les enfants, cependant on ignore leur degré de transmissibilité lorsqu’ils sont infectés. Il est essentiel de comprendre comment le virus affecte les enfants pour modéliser la pandémie avec précision, limiter la propagation de la maladie et garantir que les patients les plus jeunes reçoivent les soins dont ils ont besoin. Ensuite, le taux élevé de cas asymptomatiques chez l’Enfant mérite d’être mieux compris. Cette équipe de pédiatres du Tongji Hospital (Wuhan) précise que les enfants souffrant de diarrhée associée à de la fièvre doivent être suspectés d'être infectés par COVID-19.

Chez les enfants, COVID-19 peut commencer par des symptômes gastro-intestinaux

Les symptômes gastro-intestinaux suggèrent pour ces pédiatres de terrain, une infection par le tube digestif, via le même type de récepteurs (ACE2) que celui trouvé dans les cellules des poumons ciblés par le virus. « Il est facile de passer à côté du diagnostic lorsqu'un enfant présente des symptômes intestinaux ou non respiratoires », relève l’auteur principal, le Dr Wenbin Li, pédiatre. Son équipe détaille ici les caractéristiques cliniques des enfants admis à l'hôpital de Wuhan avec des symptômes non respiratoires, diagnostiqués avec une pneumonie et COVID-19.

 

5 cas pédiatriques ayant présenté des symptômes digestifs à leur entrée à l’hôpital de Wuhan pour d’autres causes (blessures, accident…) : bien qu’exempts de symptômes respiratoires, 4 de ces 5 cas ont ensuite été diagnostiqués COVID-19. Face à cette réalité de terrain, les chercheurs associent ces symptômes gastro-intestinaux à l’une des premières manifestations de l’infection chez des enfants.

 

L'hypothèse de la transmission féco-orale : « Les symptômes gastro-intestinaux observés chez ces enfants peuvent être liés à la distribution des récepteurs ACE2, qui peut être trouvé dans certaines cellules. dans les intestins, comme dans les poumons. Cela suggère que COVID-19 pourrait infecter les patients non seulement par les voies respiratoires sous forme de gouttelettes d'air, mais également par le tube digestif par contact ou transmission fécale-orale ». "

 

En mettant en évidence ces cas, ces pédiatres chinois souhaitent sensibiliser leurs collègues à des manifestations de COVID-19 probablement différentes chez les enfants, permettant d’isoler plus rapidement les cas pédiatriques, faciliter le traitement précoce, réduire la transmission et, au-delà mieux comprendre l’infection chez l’enfant.