Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Faut-il pasteuriser le lait maternel ??

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 2 jours
CAMA
Du lait maternel pasteurisé sans danger pour les bébés (Visuel AdobeStock_283712070)

La pasteurisation du lait maternel inactive le SRAS-CoV-2, alors pourquoi ne pas opter pour cette technique- plus courante au Canada ? Alors que les experts sont unanimes pour recommander la poursuite de l’allaitement maternel, même lorsque la mère est diagnostiquée avec COVID-19, ces chercheurs de l’Université de Toronto proposent cette alternative dans le Canadian Medical Association Journal (CAMA). La pasteurisation du lait maternel, pratiquée dans d’autres situations cliniques, rend le lait plus sûr à utiliser mais lui conserve ses bénéfices.

 

Toutes les études sur le sujet s'accordent sur la recommandation actuelle selon laquelle les femmes atteintes du COVID-19 devraient continuer à allaiter. Les experts et pédiatres partent de l’hypothèse que ces mères infectées par le coronavirus ont probablement déjà colonisé leur nourrisson et que la poursuite de l'allaitement maternel a le potentiel de transmettre des anticorps maternels protecteurs au nourrisson. Ainsi, les équipes de recherche recommandent que l'allaitement soit poursuivi, la mère pratiquant soigneusement le lavage des mains et le port d'un masque pendant l'allaitement, afin de réduire au maximum l'exposition virale du nourrisson.

Au Canada, lieu de l’étude, il est courant de fournir du lait maternel pasteurisé aux bébés de très faible poids de naissance jusqu'à ce que l'approvisionnement en lait maternel de leur propre mère soit suffisant.

Du lait maternel pasteurisé sans danger pour les bébés

Dans le cas où une femme positive au COVID-19 donne du lait humain contenant du SRAS-CoV-2, que ce soit par transmission par la glande mammaire ou par contamination par des gouttelettes respiratoires, la peau, les tire-lait ou un autre dispositif, cette méthode de la pasteurisation rend le lait sans danger pour la consommation du bébé, résume l’auteur principal, le Dr Sharon Unger, néonatologiste et professeur à l'Université de Toronto.

 

La méthode Holder, une technique utilisée pour pasteuriser le lait dans toutes les banques de lait canadiennes (62,5 ° C pendant 30 minutes), est efficace pour neutraliser les virus tels que le VIH, l'hépatite et d'autres virus documentés comme transmissibles par le lait maternel.

Dans cette étude, les chercheurs ont enrichi le lait maternel humain avec une charge virale de SRAS-CoV-2 et testé des échantillons laissés à température ambiante pendant 30 minutes ou pasteurisés à 62,5 ° C pendant 30 minutes. L’expérience montre que la pasteurisation inactive le coronavirus SARS-CoV-2.

Plus de 650 banques de lait maternel humain dans le monde utilisent la méthode Holder pour garantir un approvisionnement sûr en lait aux nourrissons vulnérables.

 

C’est la première étude à confirmer l'efficacité de la méthode à inactiver le coronavirus SARS-CoV-2 dans le lait maternel.

Autres actualités sur le même thème