Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Le virus s’attaque aux gros vaisseaux, plus qu'aux petits

Actualité publiée il y a 3 mois 4 semaines 1 jour
AJR
COVID-19 favorise la survenue d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) plutôt par l'occlusion de gros vaisseaux (Visuel AdobeStock_338703516)

Plusieurs études ont déjà documenté les effets vasculaires de l’infection COVID-19 au nouveau coronavirus SARS-CoV-2, dont les dommages aux cellules endothéliales ou cellules de la muqueuse vasculaire, une coagulation sanguine excessive et une nouvelle croissance des vaisseaux ou angiogenèse. D’autres études ont également révélé le risque accru d’AVC. Cette nouvelle recherche d’une équipe de l’Icahn School of Medicine révèle, dans l’American Journal of Roentgenology (AJR) que COVID-19 favorise la survenue d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) par l'occlusion de gros vaisseaux.

Tableau American Roentgen Ray Society (ARRS), American Journal of Roentgenology (AJR)

ICI, l'AVC sur gros vaisseau se développe chez un patients COVID-19 sur 3

L’équipe de New York montre en effet que le risque d’AVC sur de gros vaisseaux chez les patients atteints de COVID-19 est 2,4 fois plus élevé que celui de patients exempts de la maladie. Les chercheurs ont regardé précisément chez 329 patients âgés de 67 ans en moyenne, l'association entre COVID-19 et les sous-types d'AVC recensés, en prenant en compte les données démographiques (âge, sexe et origine ethnique), les facteurs de risque habituels d’AVC et les résultats cliniques et d'imagerie du dossier médical électronique. Parmi les 329 patients :

  • 35% avaient un AVC ischémique aigu confirmé par imagerie ;
  • 22% avaient eu un AVC sur gros vaisseaux ;
  • 14,6% un AVC par occlusion de petits vaisseaux ;
  • l’occlusion de gros vaisseau la plus fréquemment observée (62%) était l'occlusion des segments M1-M2 de l'artère cérébrale moyenne.
  • L’AVC sur gros vaisseau s’avère présent chez 32% des patients COVID-19 vs 15% des patients non-COVID-19 ;
  • l’AVC par occlusion de petits vaisseaux s’avère présent chez 16% des patients COVID-19 vs 14% des patients non-COVID-19.

 

Il existe ainsi une association indépendante significative entre COVID-19 et l'AVC de gros vaisseau.

 

le risque d’AVC chez les patients COVID-19 est 2,4 fois plus élevé que chez les patients non-COVID-19.

Si l’incidence de l’épidémie est également en baisse à New York, lieu de l’étude, les auteurs notent que de nombreux patients COVId-19 suivis dans les hôpitaux souffrent d’AVC de gros vaisseaux.

 

La détection de ce type d’AVC est donc également de mise chez les patients COVID-19 qui présentent des symptômes neurologiques aigus.

Autres actualités sur le même thème