Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

COVID : Peut-il s’attaquer aux os ?

Actualité publiée il y a 3 mois 12 heures 43 sec
American Journal of Human Biology
L’infection COVID-19 peut-elle, directement ou indirectement, compromettre la santé osseuse ? (Visuel Adobe Stock 79436111)

L’infection COVID-19 peut-elle, directement ou indirectement, compromettre la santé osseuse ? Les conclusions de cette étude publiée dans l’American Journal of Human Biology, suggèrent que la pandémie de COVID-19 a en effet, eu des effets négatifs sur le tissu osseux, notamment sur la densité minérale osseuse de l’avant-bras et sur la teneur totale en minéraux osseux.

 

Cependant, il reste à préciser sui l’infection peut avoir exercé un effet direct sur la santé des os ou si les changements de mode de vie pendant la pandémie sont en cause dans cette diminution de la densité minérale osseuse et dans la teneur totale en minéraux osseux observée dans l’étude.

 

L’étude : les chercheurs, rhumatologues, de l’Université Comenius (Slovaquie), ont suivi 387 jeunes adultes dont les mesures de la santé osseuse ont été prises avant la pandémie de COVID-19 et 386 dont les mesures ont été prises entre septembre 2020 et novembre 2022 pendant la pandémie. Les participants n’ont donc évalué par l’étude qu’une seule fois, avant ou pendant la pandémie. L’analyse révèle que :

 

  • la pandémie de COVID-19 a bien entraîné une diminution significative de la densité minérale osseuse chez les jeunes adultes.

 

L’un des auteurs principaux, le Dr Lenka Vorobeľová, de de l’Université Comenius reste néanmoins prudente : « des recherches supplémentaires sont nécessaires pour évaluer cette réduction du tissu osseux liée à la pandémie. Cette perte osseuse pourrait faire partie des symptômes importants du COVID long ».

 

Il faudra donc donc préciser le risque post-pandémique d’ostéoporose et de fracture osseuse en particulier chez les groupes de population plus âgés.

Plus sur le Blog Fibromyalgie

Autres actualités sur le même thème