Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Les fumeurs de cannabis ont moins de risque de diabète

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 3 semaines
BMJ Open

Ce n’est pas un encouragement à en fumer, précisent d'emblée les auteurs de l’Université de Los Angeles. Leur étude vient, en effet, de confirmer une prévalence moindre du diabète de type 2 chez les usagers de cannabis. En cause, un ou plusieurs cannabinoïdes et leurs effets immunomodulateurs et anti-inflammatoires. Ces résultats qui appellent à approfondir les effets possibles des composés du cannabis sur le diabète viennent d’être publiés dans l’édition du 28 février du BMJ Open.

L'étude a porté sur des données sur 10.896 participants adultes à l'étude National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES III, 1988–1994), conduite par les CDC américains. Les participants ont été répartis en 4 groupes, les non-utilisateurs de cannabis : 61,0%, les utilisateurs de cannabis récents : 30,7%, modérés (1 à 4 fois/ mois) : 5,0% et « intensifs » (+ de 5 fois/ mois) : 3,3%. Les données relatives à l'IMC, consommation de tabac, d'alcool, niveau sérique de cholestérol, LDL, triglycérides, taux sérique de vitamine D, HbA1C, glycémie à jeun et concentrations sériques de C-réactive ont été relevées. L'analyse a été limitée aux adultes âgés de 20-59 ans. Les sujets ayant des données manquantes pour certaines variables ont été exclus, et le nombre final de sujets était de 8.127 adultes. - Les consommateurs de cannabis montrent une prévalence moindre du diabète vs les non-consommateurs : OR : 0,42, IC : 95% de 0,33 à 0,55. - La prévalence de la protéine C-réactive élevée (> 0,5 mg / dl) est significativement plus élevée chez les non-consommateurs de cannabis (18,9%) ou anciens consommateurs (12,7%) ou consommateurs modérés (15,8%) vs consommation intensive : 9,2%. - Après ajustement pour l'ensemble des facteurs socio-démographiques, de santé et mesures de laboratoire, la diminution du risque de diabète chez les usagers de cannabis est significative (OR ajusté : 0,36, IC : 95% de 0,24 à 0,55).


Alors que la prévalence du diabète de type 2 est croissante, la réduction de tout facteur impliqué ou associé, comme l'inflammation systémique, est essentielle. Les composants bioactifs du cannabis, les cannabinoïdes -dont le principe actif est le THC (delta 9-tétrahydrocannabinol)-et les endocannabinoïdes, un groupe de lipides neuro-modulateurs ont des effets immunomodulateurs et des propriétés anti-inflammatoires qui méritent d'être mieux étudiés.

Si d'autres études sont nécessaires pour montrer leur effet direct sur le risque de diabète, encore une fois ces résultats, précisent les auteurs, ne sont pas un encouragement à consommer du cannabis.

Source: BMJ Open 2012;2:e000494 doi:10.1136/bmjopen-2011-000494 Decreased prevalence of diabetes in marijuana users: cross-sectional data from the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) III

Accéder aux dossiers de Santé log

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages