Vous recherchez une actualité
Actualités

ECZÉMA : Tremper et hydrater

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 4 semaines
National Jewish Health
Les crevasses cutanées liées à l’eczéma favorisent les maladies allergiques de tous types.

Les crevasses cutanées liées à l’eczéma favorisent les maladies allergiques de tous types. Protéger et hydrater la peau peut aider à prévenir les allergies alimentaires, l'asthme et le rhume des foins, lorsqu’on est atteint d’eczéma, conclut cette recherche de la National Jewish Health. Ces dermatologues proposent un protocole de soins pour hydrater la peau et et guérir les crevasses associées à l’eczéma et prévenir ainsi le développement de différentes allergies, dont alimentaires. Des soins particulièrement importants pour les nourrissons à risque.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Car les nourrissons qui développent de l'eczéma sont plus susceptibles de développer des allergies alimentaires, le rhume des foins et l'asthme plus tard dans la vie, rappelle l’auteur principal, le Dr Donald Leung, responsable du Service Allergie pédiatrique et Immunologie clinique à la National Jewish Health. Son équipe a identifié un facteur clé de la marche atopique, les démangeaisons et la peau craquelée des patients atteints d'eczéma. Bien hydrater, en particulier au début de la vie de l’enfant, peuvent aider à prévenir l'eczéma, les allergies alimentaires et d'autres maladies allergiques.

Interrompre la marche atopique

« La voie cutanée en particulier l’exposition de la peau à certains aliments allergènes, est plus susceptible que la voie digestive de provoquer des allergies », précise l’auteur : « Les fissures dans la peau des personnes atteintes d'eczéma sont souvent à l'origine d'une série de maladies allergiques qui peuvent se développer sur plusieurs années ».

 

L’exemple d’un bébé allergique : Ava aujourd’hui âgée de 17 ans, a subi cette marche atopique. Cela a commencé avec l'eczéma à l’âge de 6 semaines. Sa mère explique avoir tenté de maîtriser son inflammation cutanée mais avoir été très rapidement confrontée à des cloques sur les bras et le cou de l’enfant. Une évaluation effectuée à l'hôpital a diagnostiqué une allergie alimentaire aux arachides, aux pignons et aux fruits de mer. Quelques années plus tard, Ava développait un asthme induit par l'exercice. Ava a participé ensuite à de nombreux essais cliniques visant à améliorer les traitements de l'eczéma et à mieux comprendre la marche atopique. Ces essais ont suggéré que restaurer la barrière cutanée dès que l'eczéma se développe est le meilleur moyen d'arrêter la marche atopique et d'empêcher le développement de maladies allergiques.

 

La peau forme une barrière de protection importante qui retient l'humidité et empêche les allergènes extérieurs et les microbes de pénétrer. Les recherches du Dr Leung ont montré que les patients atteints d'eczéma n'avaient pas des niveaux suffisants de certaines protéines et lipides dans les couches extérieures de la peau. En raison de la barrière cutanée défectueuse des patients atteints d'eczéma, de l'eau s'échappe de la peau, la dessèche et provoque des gerçures et des démangeaisons. La peau craquelée et irritée est une caractéristique de l'eczéma. Or une barrière cutanée lésée peut favoriser l’activation du système immunitaire. Les données de plus en plus nombreuses indiquent que des particules alimentaires pénétrant dans le corps par ces fissures cutanée peuvent également déclencher une réaction allergique menant à une allergie alimentaire. Une fois que la réaction allergique est déclenchée, le système immunitaire est prêt à développer non seulement l'eczéma et les allergies alimentaires, mais également d’autres réactions allergiques dont le rhume des foins et l'asthme.

 

« soak and seal » (hydrater par l’eau et par une crème hydratante) : le protocole consiste précisément à hydrater complètement la peau dans un bain chaud, puis à emprisonner l'humidité avec une pommade hydratante. Ce protocole appliqué sur des patients atteints d’eczéma apporte un soulagement immédiat et protège des allergies et de l'asthme. Les auteurs soulignent que des soins minutieux de la peau du bébé dès la naissance pourraient prévenir l'eczéma et d'autres maladies allergiques. La peau d'un bébé est particulièrement à risque de dessèchement lorsqu'elle sort de l'environnement chaud et aqueux de l'utérus et se trouve exposée à l'air sec du monde extérieur.

Quelques études ont déjà suggéré qu'un traitement régulier avec des crèmes hydratantes peut aider à réduire les risques de développer un eczéma et les autres maladies associées à la marche atopique.

Autres actualités sur le même thème