Vous recherchez une actualité
Actualités

ESPÉRANCE de VIE : Un bon test, grimper 3 étages sans s’arrêter ?

Actualité publiée il y a 10 mois 3 jours 22 heures
EuroEcho-Imaging 2018 Meeting
Or une bonne performance équivaut à gravir très rapidement trois étages d'escalier.

Chez une personne en bonne santé, un test de performance basé sur l'exercice prédit avec justesse le risque de décès par maladie cardiovasculaire et par cancer, conclut cette recherche menée à l’Hôpital universitaire de la Corogne (Espagne). Or une bonne performance équivaut à gravir très rapidement trois étages d'escalier. Bref l’étude présentée à la réunion EuroEcho-Imaging 2018 souligne l'importance de la forme physique dans la longévité et nous livre un petit test de détection tout simple.

 

Finalement, un premier mode de prédiction du risque de décès par maladie cardiovasculaire, cancer et autres causes consiste à se livrer à un petit test d'exercice et une bonne performance au test équivaut à monter rapidement 3 étages sans s'arrêter. L'étude est menée auprès de 12.615 participants atteints d'une coronaropathie connue ou suspectée invités à passer une échocardiographie sur tapis roulant, durant laquelle ils devaient marcher ou courir, en augmentant progressivement l'intensité de leur effort et jusqu'à l'épuisement. Ce test permet de générer également des images du cœur et de vérifier son bon fonctionnement. Au cours du suivi de près de 5 ans, 1.253 décès cardiovasculaires, 670 décès par cancer et 650 décès d'autres causes ont été recensés. Après ajustement en fonction de l'âge, du sexe et d'autres facteurs susceptibles d'influencer la relation,

  • chaque MET (l’équivalent métabolique (Metabolic Equivalent of Task : MET) étant une unité de mesure de l'intensité d'une activité physique et la dépense énergétique ) supplémentaire s’avère associé de manière indépendante à une réduction du risque de décès cardiovasculaire, par cancer et d'autres causes respectivement de 9%, 9% et 4% au cours du suivi ;
  • le taux de décès cardiovasculaire s’avère près de 3 fois plus élevé chez les participants dont la capacité fonctionnelle est faible (3,2% vs 1,2%) ;
  • le taux de décès non cardiovasculaires et non liés au cancer s’avère près de 3 fois plus élevé chez les personnes ayant une capacité fonctionnelle faible vs une bonne forme physique (1,7% vs 0,6%) ;
  • le taux de décès par cancer est presque le double chez les participants dont la capacité fonctionnelle est faible vs une bonne forme physique (1,5% contre 0,8%) ;

 

 

Des résultats qui démontrent à nouveau les avantages de l’activité et de l’exercice physiques, pour la santé et la longévité. En plus de permettre le maintien d’un poids de santé, l’activité physique a des effets positifs sur la tension artérielle et les taux de lipides, elle permet de réduire l'inflammation et d’améliore la réponse immunitaire aux tumeurs.

 

Pas besoin d’échocardiographie pour contrôler sa condition physique ! « Il existe des moyens beaucoup plus simples pour savoir si on peut atteindre 10 MET au test du tapis roulant : l’équivalent consiste à grimper 3 étages très rapidement. Si vous y parvenez sans vous arrêter, vous avez une bonne capacité fonctionnelle. Sinon, vous devriez faire plus d'exercice »."

Autres actualités sur le même thème