Vous recherchez une actualité
Actualités

HORLOGE BIOLOGIQUE: Mieux vaut un bon vieux livre pour s'endormir

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 3 semaines
PNAS

Lire permet de marquer une pause calme avant de commencer sa nuit. Cependant l'utilisation, pour la lecture, d’une tablette électronique aura l’effet inverse de celui recherché. Cette nouvelle étude, présentée dans les Actes de l’Académie des sciences américaine, confirme les effets néfastes, sur notre horloge biologique de ces lumières d'écrans qui envahissent nos nuits et conclut très simplement : Mieux vaut préférer le bon vieux livre pour s’endormir.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Cette petite étude rappelle finalement les effets sur notre cycle circadien de dispositifs émetteurs de lumière durant la période de nuit et ici, immédiatement avant le coucher. L'utilisation d'une tablette de lecture, plutôt qu'un livre « papier » va prolonger le délai d'endormissement, retarder l'horloge biologique, réduire les niveaux de l'hormone du sommeil, la mélatonine et réduire finalement la vigilance en période d'éveil. Une récente étude a montré également les effets de ces dispositifs lumineux, sur le rôle d'une protéine spécifique, présente dans des cellules spécialisées de la rétine et sensibles à la lumière, la mélanopsine, qui contribue elle-aussi au rythme de notre cycle jour-nuit.


Pourquoi préférer le « book » au eBook avant le coucher ? Ici, les chercheurs du Brigham and Women 's Hospital (BWH) comparent les effets biologiques de la lecture d'un eBook et d'un livre imprimé et montrent que les rythmes circadiens naturels de l'organisme ont été interrompus par la lumière de longueur d'ondes courtes ou « lumière bleue ».

Le Dr Anne-Marie Chang, neuroscientifique au BWH et spécialiste du sommeil et des rythmes circadiens explique que les 12 participants assignés de manière aléatoire à la lecture d'un livre ou d'un eBook, lorsqu'assignés à lire l'eBook sur un iPad durant 4 heures avant de se coucher chaque soir et sur 5 soirs consécutifs, ont mis plus de temps à s'endormir, ont réduit leur production de mélatonine, décalé leur horloge circadienne de plus d'1 heure et présenté une somnolence le matin suivant. L'expérience produit les mêmes résultats avec d'autres dispositifs, comme les ordinateurs portables, téléphones cellulaires et autres moniteurs à lumière bleue électroluminescente LED.

L'utilisation de dispositifs émettant de la lumière avant le coucher est un vrai sujet de préoccupation en raison de l'effet extrêmement puissant -et aujourd'hui bien documenté- de la lumière sur le modèle naturel de sommeil de l'organisme, et des conséquences métaboliques sévères et autres risques de maladies chroniques associés au manque ou au décalage du sommeil. Une baisse du temps de sommeil mesurable depuis 50 ans et en particulier, chez les enfants et les adolescents qui souffrent déjà d'un manque de sommeil important. Les chercheurs soulignent donc l'importance de leurs résultats, s'appuyant sur les données récentes associant la suppression de la sécrétion de mélatonine et le risque accru de cancer du sein, de cancer colorectal et de cancer de la prostate.

Source: PNAS December 22, 2014 DOI: 10.1073/pnas.1418490112 Evening use of light-emitting eReaders negatively affects sleep, circadian timing, and next-morning alertness

Plus d'études sur l'Horloge biologique

Lire aussi: HORLOGE BIOLOGIQUE: Pourquoi la petite lumière bleue déclenche de grands effets

SOMMEIL: Ces lumières d'écrans qui envahissent nos nuits

RYTHME CIRCADIEN: La lumière des tablettes perturbe l'hormone du sommeil -

Autres actualités sur le même thème