Vous recherchez une actualité
Actualités

HYGIÈNE BUCCODENTAIRE et AVC : Le brossage dirigé qui protège nos artères

Actualité publiée il y a 1 année 8 mois 2 jours
American Journal of Medicine
Quand on parle de cicatrisation, on évoque la « cicatrisation dirigée ». Quand on parler d’inflammation, on peut aussi évoquer « le brossage dentaire dirigé ».

Quand on parle de cicatrisation, on évoque la « cicatrisation dirigée ». Quand on parler d’inflammation, on peut aussi évoquer « le brossage dentaire dirigé ». Dans cet essai pilote, c’est un dentifrice bien particulier «Plaque HD® » qui permet de repérer la plaque dentaire, d’opérer un brossage dirigé, de mieux l’éliminer et finalement de réduire le risque de crise cardiaque et d’AVC. En démontrant que ce dentifrice anti-plaque réduit considérablement l'inflammation dans tout le corps et donc le risque d’événements cardiaques sévères, cette étude de la Florida Atlantic University non seulement documente l’association entre l’hygiène buccodentaire et le risque cardiovasculaire mais apporte également une réponse, pratique et à la portée de tous, pour réduire ce risque.  

 

Depuis des dizaines d’années, la littérature documente ce lien entre la santé bucco-dentaire et les maladies inflammatoires affectant tout le corps dont leurs manifestations les plus aiguës comme la crise cardiaque et l’AVC. Un rapport des Centers for Disease Control and Prevention (US CDC) montre que 47% des adultes souffrent d'une forme de maladie parodontale. De précédentes recherches ont suggéré que la maladie parodontale peut être liée à toute une variété d'autres maladies, y compris les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux et d'autres maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde. L'inflammation dans tout le corps apparaît comme un lien crucial entre les maladies parodontales et d'autres maladies systémiques. On sait que l'inflammation est intimement impliquée dans la pathogenèse de l'athérosclérose et qu’un de ses marqueurs majeurs est la protéine C-réactive à haute sensibilité (hs-CRP). Cette équipe du Schmidt College of Medicine de la Florida Atlantic University regardent ici, si en pratique, un dentifrice formulé à la fois de manière à pouvoir visualiser la plaque mais aussi à pouvoir l’éliminer plus efficacement réduit les niveaux de protéine C-réactive à haute sensibilité.

Visualiser la plaque dentaire permet un brossage dirigé

 

Il s’agit ici d’un essai pilote randomisé testant la capacité de Plaque HD® à réduire hs-CRP chez des participants à niveaux élevés au départ. qui avaient des élévations au départ. La plaque HD® est le premier dentifrice qui identifie la plaque afin de pouvoir l'enlever par brossage dirigé. De plus, sa formulation à base de combinaisons et de concentrations uniques d'agents nettoyants affaiblit le cœur de la plaque et permet de l’éliminer plus efficacement.

 

Le dentifrice permet de visualiser la plaque (visuel 2) : dans cet essai, les participants ont été invités à suivre le même protocole de brossage et ont reçu un approvisionnement de 30 jours de dentifrice soit Plaque HD®, soit un dentifrice placebo identique mais sans fonction « d’identification » de la plaque. Les niveaux de hs-CRP des participants ont été évalués avant et après. L’analyse constate que le dentifrice Plaque HD® permet de réduire de manière significative les niveaux du marqueur d’inflammation. Certes, il reste à mener des essais plus larges pour aller jusqu’au bout de la démonstration et valider le fait que son utilisation réduit l’incidence des événements cardiovasculaires. Cependant, les niveaux de hs-CRP sont déjà largement associés à ces risques et ces résultats appellent a minima, à mener de tels essais.

 

Encore une fois, les implications d’une bonne hygiène buccodentaire sont immenses pour la santé publique.

Autres actualités sur le même thème