Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPERTENSION : L’huile d'acébuchine évite le risque de lésions oculaires

Actualité publiée il y a 1 semaine 3 jours 9 heures
antioxidants
Un régime enrichi en huile d'acébuchine réduit le stress oxydatif et la pression artérielle, notamment au niveau rétinien tels que produits par l'hypertension (Visuel Adobe Stock 299937062)

Un régime enrichi en huile d'acébuchine réduit le stress oxydatif et la pression artérielle au niveau fde la rétine- tels que produits par l'hypertension, conclut cette équipe de spécialistes en physiopathologie cardiovasculaire de l’Université de Séville. Ces travaux montrent également, dans la revue Antioxidants, que l'huile d'acébuche a un plus grand impact sur la réduction de l'hypertension, que l'huile d'olive extra vierge.

 

Ce groupe de recherche dirigé par le professeur Carmen María Vázquez Cueto et le professeur Alfonso Mate Barrero, étudie les mécanismes physiopathologiques impliqués dans le développement de l'hypertension artérielle (HTA) depuis plus de 20 ans, avec un intérêt particulier pour la recherche de produits naturels qui peuvent contribuer à atténuer les dommages aux organes causés par la maladie.

La prévalence de l’HTA continue sa progression à l'échelle mondiale (30 à 45% de la population générale). Chez ces personnes, la pression artérielle systolique dépasse139 mmHg et / ou la pression artérielle diastolique 89 mmHg. Les effets de l’HTA se manifestent dans différents organes et constituent un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires, rénales, cérébrales et oculaires. L’HTA est un facteur de risque bien connu de maladies vasculaires rétiniennes, telles que la rétinopathie hypertensive et les obstructions artérielles et veineuses rétiniennes, associées à des pathologies telles que la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) et les choroïdopathies.

L'acébuche, un type d'olivier sauvage, largement répandu dans le Sud de la France et en Espagne révèle avec cette étude son potentiel thérapeutique contre ces maladies oculaires associées à l’hypertension.

En cas d’HTA, préférer l’huile d'acébuche à l’huile d'olive extra vierge

Lorsque les chercheurs donnent aux souris un régime enrichi en huile d'acébuche ou en huile d'olive extra vierge, ils constatent que :

  • la supplémentation en huile d'acébuche réduit considérablement la pression artérielle ;
  • une supplémentation en huile d'olive extra vierge induit un effet antihypertenseur moindre chez l’animal ;
  • l'alimentation enrichie en huile d'acébuche réduit davantage le stress oxydatif oculaire induit pat l’HTA que l'alimentation enrichie en huile d'olive extra vierge ;
  • la supplémentation en huile d'acébuche exerce un impact plus important sur la régulation des systèmes liés au stress oxydatif ;
  • alors que l’HTA provoque un changement de la morphologie de la rétine, ces variations sont en grande partie évitées par le régime enrichi en huile d'acébuche.

 

Un brevet vient d’être déposé par cette équipe de Séville, pour l'utilisation d’extraits d’huile d'acébuchine dans les lésions rétiniennes associées à l’HTA.

Autres actualités sur le même thème