Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE : Un signe prédictif de maladie cardiovasculaire ?

Actualité publiée il y a 11 mois 1 semaine 1 heure
Journal of the American Heart Association
Lorsque l'hypotension orthostatique est détectée chez les adultes d'âge moyen qui n'ont pas de maladie cardiovasculaire connue, les professionnels de santé devraient rechercher une maladie cardiaque non détectée

Cette chute rapide de la pression artérielle qui se produit lorsqu'on se lève à partir d'une position assise ou couchée est un signe clinique fréquemment rencontré chez les patients. Que signifie-t-il ? Les cliniciens considèrent le plus souvent l’hypotension orthostatique (OH) comme un indicateur de déshydratation. Cependant, cette nouvelle étude d’une équipe du Centre médical Beth Israel Deaconess (BIDMC, Boston) suggère un signe prédictif de maladie cardiovasculaire non diagnostiquée.

 

Précisément définie par une chute de la pression artérielle systolique au passage en position debout, avec une sensation de malaise ou de vertige, l’hypotension orthostatique est une déficience de compensation de notre système circulatoire est conçu pour compenser les changements de posture et maintenir un flux sanguin constant dans le corps. Normalement, lorsque nous nous levons, notre cœur pompe automatiquement plus vite pour maintenir la pression artérielle et assurer l'irrigation du cerveau. Cependant ce système fonctionne parfois moins bien avec l'âge et de courtes baisses de pression artérielle ou hypotension peuvent intervenir lors de brusques changements de posture. Ces moments d'hypotension peuvent entraîner de courtes périodes de vertige. Une précédente étude publiée dans la revue PLoS Medicine a suggéré un lien entre l’hypotension orthostatique et le risque de démence, compte-tenu du lien déjà établi entre les troubles cardio-cérébro-circulatoires et le risque de démence. Cette nouvelle recherche suggère un nouveau lien, avec la maladie cardiovasculaire.

 

Un prédicteur de maladie cardiaque : l'équipe a analysé les données de 9.139 participants âgés de 45 à 64 ans participant à l'étude ARIC (Atherosclerosis Risk in Communities) entre 1987 et 1989 et suivis durant plus de 25 ans (jusqu’à fin 2015). L’analyse constate que l’hypotension orthostatique est associée à tous les marqueurs de maladie cardiovasculaire et s’avère un prédicteur important d’événements cardiovasculaires, rapporte l’auteur principal, le Dr Stephen Juraschek, professeur de médecine au BIDMC et à la Harvard Medical School : « Lorsque l'hypotension orthostatique est détectée chez les adultes d'âge moyen qui n'ont pas de maladie cardiovasculaire connue, les professionnels de santé devraient rechercher une maladie cardiaque non détectée ».

 

La controverse entourant l'association entre l’hypotension orthostatique et les maladies cardiovasculaires est mise à mal avec ces données qualifiées « sans équivoque et cohérentes » : « Ces résultats soutiennent fortement l’hypothèse selon laquelle l’hypotension orthostatique est une manifestation importante de maladies cardiovasculaires non détectées. Certains traitements de la condition, tels que l'augmentation de l'apport en sodium ou l'arrêt des médicaments contre la pression artérielle peuvent, de plus, aggraver le contrôle de la tension artérielle et le risque maladie cardiovasculaire.

Un signe prédicteur à surveiller chez les patients donc.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages