Vous recherchez une actualité
Actualités

IMMUNOTHÉRAPIE du CANCER : Un nouveau vaccin microciblé contre les tumeurs

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 6 jours
Science Advances
Cette immunothérapie cible de microtumeurs et inhibe leur développement (AdobeStock_268840377 )

Ces chercheurs de l'Académie chinoise des Sciences nous proposent un tout nouveau vaccin thérapeutique contre le cancer. Cette immunothérapie, présentée dans la revue Science Advances et basée sur des microcapsules d'acide polylactique autocicatrisantes est capable d’activer efficacement le système immunitaire in situ et d’inhiber le développement tumoral sur son microenvironnement.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les vaccins thérapeutiques contre le cancer qui cherchent à exploitent le système immunitaire pour éliminer in situ les cellules cancéreuses sont considérés comme une option prometteuse dans le traitement des cancers. L'équipe dirigée par les Prs Guanghui et Wei n’en est pas à son premier vaccin anticancéreux et ses précédents vaccins se sont révélés efficaces contre différents types de tumeurs, tels que le lymphome, le mélanome et le cancer du sein. Mais avec des limites cependant.

Le nouveau induit ainsi une réponse efficace des lymphocytes T, une puissante inhibition des tumeurs et des effets anti-métastatiques (Visuel Pr Wei)

Des microcapsules autocicatrisantes avec encapsulation d'antigène

Les limites des précédents vaccins antitumoraux : les précédentes tentatives présentaient en effet certaines limites, comme le micro-environnement de vaccination, généralement défavorable, leur préparation, très complexe et la nécessité de répéter la vaccination avec une baisse progressive d’efficacité. L’équipe a donc travaillé à une nouvelle formulation à base de microcapsules plus performante.

Ces microcapsules autocicatrisantes avec encapsulation d'antigène sont conçues pour cibler les cellules tumorales, pour créer un microenvironnement d'immunisation favorable in situ et pour libérer l’antigène selon une cinétique adaptée.

La conception du nouveau vaccin

  • optimise la mobilisation de l'antigène,
  • induit ainsi une réponse efficace des lymphocytes T, une puissante inhibition des tumeurs, des effets anti-métastatiques,
  • et permet enfin la prévention des récidives post-chirurgicales.

 

Des résultats décrits comme "impressionnants" par un expert relecteur qui confirme la grande valeur de ces travaux pour les vaccins thérapeutiques et l'immunothérapie contre le cancer.

Autres actualités sur le même thème