Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Sur l’importance des aides nutritionnelles

Actualité publiée il y a 3 mois 1 semaine 3 jours
Annals of Internal Medicine
L'aide nutritionnelle permet une baisse significative de l'insécurité alimentaire (Visuel Adobe Stock 315284656)

Au-delà d’être un retour d’expérience, spécifique aux États-Unis, cette étude, publiée dans les Annals of Internal Medicine, met en exergue l’importance des programmes d’aide nutritionnelle, aux plus démunis. Ici, il s’agit du programme SNAP ou « Supplemental Nutrition Assistance Program » qui apporte une aide financière d’environ 250 $ à plus de 20 millions de foyers américains (soit environ 10 % des foyers). L’expérience de la pandémie COVID, durant laquelle ce programme a été étendu à un plus grand nombre de personnes, révèle aujourd’hui que l'élargissement de ce programme d'aide alimentaire a permis une baisse significative de 5 % de l’insécurité alimentaire sur cette même période.

 

L’expansion des prestations d’aide nutritionnelle pendant la pandémie de COVID-19 a donc contribué à atténuer l’insécurité alimentaire chez les adultes à faible revenu, conclut cette enquête menée auprès d’un échantillon représentatif d'adultes à faible revenu.

Or l’insécurité alimentaire est l'un des principaux facteurs de mauvaise santé,

et plus largement de disparité en matière de santé. Améliorer la qualité nutritionnelle de l’alimentation en population générale pourrait être un levier de santé publique et de baisse des dépenses et de charge de nos systèmes de santé.

 

L'étude : l’équipe du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC, Boston) et de la Harvard Medical School analyse ici les données de la National Health Interview Survey (NHIS), une enquête représentative à l'échelle nationale, menée par le (US) National Center for Health Statistics, afin d’évaluer l’évolution de l'insécurité alimentaire chez les adultes à faible revenu, avant, pendant et après la pandémie. L’analyse révèle que :

 

  • l’insécurité alimentaire est passée de 20,6 % en 2019 à 15,5 % en 2021, en dépit de l’aggravation du chômage et des problèmes économiques ;
  • en 2022, les taux d’insécurité alimentaire sont evenus aux niveaux d’avant la pandémie, mais sont restés plus faibles pour les adultes à faible revenu bénéficiant des prestations d’aide nutritionnelle (Programme SNAP).

 

Les chercheurs concluent sans surprise, à l’importance de l’aide financière nutritionnelle pour ces groupes de population plus vulnérables.

Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème