Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale contre le PALUDISME 2012: Il reste encore 655.000 vies à sauver

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 4 semaines
Roll back Malaria

Depuis 2007, la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, instituée par l'Assemblée mondiale de la Santé, rappelle l'effort mondial nécessaire pour lutter efficacement contre le fléau du paludisme auquel reste exposée près de la moitié de la population mondiale, soit près de 3, 3 milliards de personnes. Chaque année, environ 216 millions personnes contractent la maladie et près de 655.000 en meurent toujours, en particulier dans les pays les plus pauvres.

C'est aussi l'occasion pour les pays affectés d'échanger les enseignements des expériences déjà menées et de faire appel à de nouveaux bailleurs de fonds de rejoindre un partenariat mondial contre le paludisme. C'est le moment de faire le point sur l'ensemble des progrès scientifiques, les nouvelles méthodes antivectorielles, génétiques, médicamenteuses pour bloquer le parasite, pour détecter l'infection ou surmonter les résistances.


En 2012, il s'agit justement de "Maintenir les progrès, Sauver des vies ». Car la lutte contre le paludisme est à un tournant décisif dans l'histoire du contrôle de la maladie. La réduction de la prévalence du paludisme, ces dix dernières années est menacée par la réapparition de parasites paludéens plus résistants. Alors qu'en Afrique, les décès dus au paludisme ont été diminué d'un tiers au cours de la dernière décennie, que 35 des 53 pays touchés par le paludisme ont réduit la prévalence de 50 %, que les taux de mortalité chez les enfants ont baissé d'environ 20 %, ces progrès sont fragiles et peuvent encore s'inverser. Ainsi, l'accès aux traitements et aux dispositifs de prévention reste encore trop limité. C'est le cas des moustiquaires imprégnées d'insecticide, des pulvérisations intra-domiciliaires d'insecticide, des tests de diagnostic, des médicaments antipaludiques efficaces et les produits permettant de traiter et de prévenir le paludisme chez les femmes enceintes. L'apparition de moustiques résistants aux insecticides ou de parasites paludéens résistant à l'artémisinine va dépendre maintenant des investissements dans la recherche permettant de combattre ces résistances.

En maintenant les niveaux d'investissement dans le contrôle du paludisme, nous sommes sur le chemin de l'accomplissement des Objectifs du millénaire pour le développement 2015, confirme Roll back Malaria, en particulier les objectifs liés à l'amélioration de la survie des enfants et de la santé des mères, à l'éradication de la pauvreté et au développement de l'accès à l'éducation.


Sources:
OMS, Roll back Malaria
Accéder
aux dernières actualités sur le Paludisme

Autres actualités sur le même thème