Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale de la SANTÉ 2012: Une bonne santé pour mieux vieillir

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 2 semaines
OMS

Le vieillissement nous concerne tous, où que nous habitions et que nous soyons jeunes ou vieux, hommes ou femmes, riches ou pauvres, rappelle l’OMS à l’occasion de sa Journée mondiale de la Santé du 7 avril. Une bonne santé permet aux personnes âgées de s’épanouir, de mener une vie productive et de continuer à jouer un rôle actif au sein de leur famille et de leur communauté. Nous avons besoin des personnes âgées, comme des plus jeunes. C’est le défi à relever avec l’augmentation spectaculaire de l’espérance de vie pour un monde qui comptera bientôt plus de personnes âgées que d’enfants.

Bientôt, il y aura plus de personnes âgées que d'enfants dans le monde. L'espérance de vie s'est accrue, passant de 64 ans en 1990 à 68 ans en 2009. D'ici 2050, on comptera 395 millions de personnes âgées de 80 ans, soit près de quatre fois plus qu'aujourd'hui. Au cours des cinq prochaines années, il y aura davantage de personnes de 65 ans et plus que d'enfants de moins de cinq ans. Parce que le vieillissement de la population est l'une des plus importantes transformations de la société, la bonne santé des personnes âgées participe à l'équilibre de la société.


Mais pour être en bonne santé quand on est âgé, il faut avoir été en bonne santé quand on était jeune. C'est le second défi de cette journée, sensibiliser les plus jeunes à la santé des plus âgés mais aussi à l'importance de leur propre santé, à un âge où ce n'est pas toujours une priorité. Car le capital santé décline dès le début de l'âge adulte, un déclin qui sera plus ou moins rapide en fonction des comportements adoptés durant la jeunesse. Bien s'alimenter, pratiquer une activité physique, éviter les comportements à risques comme le tabagisme, la consommation excessive d'alcool ou l'exposition aux substances toxiques réduit le risque, plus tard de maladie chronique.

Le vieillissement c'est le risque accru de maladies chroniques : Dans le monde, deux tiers des décès sont dus aux maladies non transmissibles, comme les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et le cancer. En Europe aussi, les maladies chroniques sont la principale cause de morbidité et concourent à 86 % du total des décès prématurés. En France, on rappellera les 9 millions de patients en ALD, soit un taux de croissance annuel moyen d'environ 5 % par an. Au-delà des affections cardiovasculaires, du diabète et des cancers, l'OMS souligne la croissance des affections psychiatriques et l'explosion du nombre de cas de démence, par exemple de maladie d'Alzheimer. Ainsi, aujourd'hui l'OMS estime que 25 à 30% des personnes âgées de 85 ans et plus présentent un déclin cognitif à des degrés divers.

Le vieillissement ce n'est pas « l'âgisme » : Cette Journée sensibilise aussi à la vie en bonne intelligence avec nos aînés, sans discrimination, sans marginalisation et sans «âgisme». Car le fait d'avoir un comportement discriminatoire envers des personnes ou des groupes plus âgés contribuera à rendre ces personnes plus vulnérables et privera nos sociétés de leur contribution et de leur expérience.

Autres actualités sur le même thème

Pages