Vous recherchez une actualité
Actualités

Le CACAO, un aliment anti-âge vraiment ?

Actualité publiée il y a 2 mois 2 jours 4 heures
COSMOS study
La consommation de cacao peut-elle nous aider à mieux vieillir, en bonne santé ?  (Fotolia 49124843)

La consommation de cacao - ou de chocolat- peut-elle nous aider à mieux vieillir, en bonne santé ? Connu pour être fort en antioxydants puissants qui protègent nos cellules des dommages du stress oxydatif et de l’âge, le cacao pourrait peut-être constituer l’une des réponses, alimentaires et naturelles, à la prévention de certaines maladies liées à l’âge. C’est l’objet de ce large essai, COSMOS, qui confirme les effets plutôt positifs de la consommation de cacao/chocolat.

 

Les produits à base de cacao sont devenus un aliment largement consommé, la demande est en croissance, tout comme l'intérêt pour leur potentiel anti-âge, explique l’auteur principal, Yanbin Dong, généticien et cardiologue au Georgia Prevention Institute du Medical College of Georgia. Les anti-oxydants flavanols présents en forte concentration dans le cacao sont connus pour leur capacité à protéger les capacités cognitives, ses bénéfices métaboliques et cardiovasculaires sont également bien documentés, on lui prête enfin des propriétés anti-inflammatoires. Cependant l’enthousiasme des consommateurs, pour le chocolat notamment, et les allégations associées dépassent aujourd’hui, la preuve scientifique. S’il existe des preuves d’études in vitro (cultures cellulaires), ou menées chez des modèles animaux et même de petits essais chez l’Homme, aucun essai contrôlé randomisé à grande échelle n’a encore été mené sur le sujet.

 

Avec une connaissance toujours plus avancée du rôle de l’alimentation et du microbiote intestinal dans la santé, de nombreuses équipes travaillent aujourd’hui sur les nutriments capables de prévenir ou de traiter. C’est le cas de cette équipe de l’Université de Géorgie et du Brigham and Women’s Hospital qui vient de recevoir une subvention de 3 millions de dollars des National Institutes of Health (NIH) pour évaluer plus avant les bienfaits de cet aliment pour la santé.

L'essai COSMOS (COcoa Supplement and Multivitamin Outcomes Study)

L'essai a recueilli des données de 21.444 hommes et femmes d’impact de la consommation d’un supplément d'extrait de cacao et/ou de multivitamines sur les résultats et les problèmes de santé. Un prélèvement sanguin a été effectué chez 600 des participants, âgés de 60 ans et plus. Les chercheurs se sont concentrés spécifiquement sur le vieillissement dont  «l'inflammation» et le vieillissement épigénétique, tous deux considérés comme de bons indicateurs de l’âge biologique. Des résultats de santé plus classiques comme la pression artérielle et des scores de fonction cognitive sont également pris en compte.

 

L'inflammation, en particulier, peut être évaluée objectivement par des mesures telles que les taux sanguins de protéine C réactive, biomarqueur de l'inflammation, les niveaux de facteur de nécrose tumorale alpha, une cytokine inflammatoire qui lutte contre le cancer et d'autres envahisseurs, mais devient problématique à des niveaux élevés- ou encore l'interleukine-10 ou l'IL 10, un marqueur anti-inflammatoire.  

 

L'hypothèse centrale est que la supplémentation en cacao réduit le vieillissement épigénétique et l'inflammation, réduisant ainsi le risque de maladie cardiovasculaire, l’une des principales causes de mortalité dans le monde.

 

Toujours, au cœur de ces bénéfices, le rôle clé des flavanols, des anti-oxydants très présents dans d’autres aliments également, comme le raisin et le vin rouge, les tomates, les oignons, les baies et les pêches.

Autres actualités sur le même thème