Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

LUMINOTHÉRAPIE et CHRONOTHÉRAPIE contre maladie cardiovasculaire

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 6 jours
Circulation Research
Les rythmes circadiens jouent un rôle crucial dans la santé cardiovasculaire. Ainsi, la luminothérapie pourrait trouver sa place en prévention cardiovasculaire (Visuel Adobe Stock 83115340)

Les rythmes circadiens jouent un rôle crucial dans la santé cardiovasculaire. Ainsi, la luminothérapie pourrait trouver sa place en prévention cardiovasculaire. C’est, à nouveau, la conclusion de cette équipe de biologistes de l’University of Colorado Anschutz Medical Campus. L’étude publiée dans Circulation Research, une revue de l'American Heart Association (AHA), montre que les rythmes circadiens sont également essentiels à la santé du système circulatoire.

 

La gestion de nos horloges internes grâce à une lumière intense et une thérapie « chronologique » pourrait donc prévenir ou à traiter différentes affections cardiovasculaires, et jusqu’aux maladies cardiaques : L’auteur principal, le Dr Tobias Eckle, professeur d'anesthésiologie à l'Université du Colorado résume ainsi le domaine de recherche : « L'impact des rythmes circadiens sur la fonction cardiovasculaire et le développement de la maladie était bien établi, cependant la biologie circadienne du cœur commence tout juste à être étudiée, dans le cadre

d'un nouveau domaine de la médecine appelé médecine circadienne ».

 

L'étude passe en revue les données actuelles en médecine circadienne, en se concentrant sur l'utilisation de la luminothérapie intense après une intervention chirurgicale, sur l’utilisation de la lumière pour traiter les lésions cardiaques et sur la chronothérapie ou l’administration de médicaments à des moments spécifiques de la journée pour « coïncider » avec les horloges circadiennes. Cette revue de la littérature livre les conclusions suivantes :

 

  • les rythmes circadiens influencent considérablement le fonctionnement du système cardiovasculaire ;
  • le timing est primordial : la tension artérielle et la fréquence cardiaque suivent des schémas distincts, culminant pendant la journée et diminuant la nuit ;
  • lorsque le timing est perturbé, cela favorise le développement des maladies cardiovasculaires, notamment l’infarctus du myocarde et l’insuffisance cardiaque ;
  • la lumière est essentielle au maintien du bon équilibre et du bon fonctionnement du corps ;
  • une lumière intense peut aider à guérir le corps après une chirurgie cardiaque, notamment en réduisant les risques d'ischémie cardiaque ;
  • lorsque la lumière atteint l’œil humain, elle est transmise au noyau suprachiasmatique, une structure de l’hypothalamus du cerveau qui régule la plupart des rythmes circadiens du corps. Une lumière intense stabilise le gène PER2 et augmente les niveaux d'adénosine, qui bloque les signaux électriques dans le cœur qui provoquent des rythmes irréguliers. La lumière abaisse également les niveaux de troponine, une protéine clé dont l'élévation peut signaler une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Pris ensemble ces résultats confortent son caractère protecteur.

 

Ces données aboutissent à la recommandation d’une utilisation plus agressive de ces thérapies chez l’Homme, pour la prévention et le traitement des troubles cardiovasculaires.

 

« Il y a littéralement des millions de patients qui pourraient en bénéficier. Ces traitements sont presque tous à faible risque et certaines personnes utilisent déjà spontanément des systèmes disponibles sur le marché ».

 

Ces preuves croissantes d’efficacité de la lumière intense appellent à mener davantage d’essais cliniques :

« Des études chez l’homme sont clairement nécessaires.

La luminothérapie intense, mais aussi la chronothérapie et la restriction alimentaire sont des stratégies à faible risque qui devraient être testées le plus rapidement possible ».

 

Plus sur le Blog Sommeil

Autres actualités sur le même thème