Vous recherchez une actualité
Actualités

MAL de DOS : 3 mois de yoga pour retrouver le sommeil

Actualité publiée il y a 1 semaine 5 jours 22 heures
Journal of General Internal Medicine
La pratique adaptée du yoga permet, chez des patients souffrant de lombalgie, une amélioration précoce de la douleur après seulement 6 semaines de suivi du programme

59% des personnes atteintes de lombalgie chronique souffrent d’une mauvaise qualité de sommeil et 53% reçoivent un diagnostic d'insomnie. Il existe des solutions non pharmacologiques : le yoga et la kinésithérapie permettent non seulement de réduire les douleurs dorsales mais améliorent également le sommeil, le tout en réduisant le besoin de médicaments, souligne cette étude du Boston Medical Center (BMC). Des données présentées dans le Journal of General Internal Medicine qui confirment en particulier une amélioration significative et durable de la qualité du sommeil après un programme de yoga de 3 mois. Un bénéfice à long terme non négligeable associé à une approche à 100% physique.

 

Les troubles du sommeil dont l'insomnie sont fréquents chez les personnes souffrant de lombalgie chronique. Alors que 59% des personnes atteintes lombalgie souffrent de troubles du sommeil, que les médicaments somnifères et antalgiques peuvent entraîner des effets secondaires sévères, dont le risque de surdosage lié aux opioïdes et de décès, les options non-pharmacologiques sont précieuses, relève l’auteur principal, Eric Roseen, chercheur au département de médecine familiale du BMC .

3 mois de yoga et une amélioration significative  de la qualité du sommeil durant un an au moins

Une amélioration précoce de la douleur avec la pratique du yoga : cet essai contrôlé randomisé est mené auprès de 320 adultes atteints de lombalgie, dont plus de 90% ont été diagnostiqués avec troubles du sommeil. Les participants ont été répartis en 3 groupes de traitements : la thérapie physique, la pratique hebdomadaire du yoga ou une éducation thérapeutique avec du matériel pédagogique. Les résultats concernant la qualité du sommeil ont été comparés sur une période d'intervention de 12 semaines et après un an de suivi. L’étude montre une amélioration significative et durable de la qualité de sommeil chez les participants des deux premiers groupes, mais ce n’est pas le seul bénéfice de cette pratique adaptée du yoga : les participants présentent aussi une amélioration précoce de la douleur après seulement 6 semaines de suivi du programme, ce qui confirme l’association -logique- entre la douleur et les troubles du sommeil chez ces patients.

 

« La forte prévalence de troubles du sommeil chez les adultes souffrant de douleurs lombaires chroniques a des effets néfastes sur la santé et le bien-être en général. Les professionnels de santé doivent interroger ces patients sur la qualité de leur sommeil ».

« Étant donné les risques sérieux associés à la combinaison d’antalgiques et de somnifères, des approches non pharmacologiques devraient être envisagées, en première intention, pour ces patients ».

Autres actualités sur le même thème