Vous recherchez une actualité
Actualités

MARIAGE: La vie conjugale consolide aussi les os

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 3 semaines
Osteoporosis International

De nombreuses études ont déjà associé mariage avec plusieurs bénéfices pour la santé. C’est le cas à nouveau avec cette étude de l’Université de Californie cofinancée par les National Institutes of Health et publiée dans la revue Osteoporosis International. Ses résultats révèlent une association originale entre le mariage, les hommes et leur santé osseuse. Car le bénéfice est constaté uniquement chez l’homme, pas la femme, et s’expliquerait par un niveau moindre de stress au cours de la vie.

Si la solitude est reconnue comme facteur de risque majeur de décès prématuré, le mariage ou la vie en couple a déjà été associé à un risque réduit de crise cardiaque comme de dépression ou de décès prématuré et d'une manière plus générale à une plus longue longévité.


L'étude a suivi durant 10 ans 294 hommes et 338 femmes âgées en moyenne de 56 ans et a examiné l'association entre la densité minérale osseuse (DMO) et le statut matrimonial. L'âge moyen au premier mariage avait été de 25,6 ans pour les hommes et 22,8 ans pour les femmes. Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possible dont l'origine ethnique, le poids corporel, le statut socio-économique, le niveau d'éducation, le tabagisme et la consommation d'alcool, l'activité physique …

L'analyse révèle que les hommes, toujours mariés et sans antécédent de divorce ou de séparation présentent une DMO plus élevée que les hommes ayant des antécédents de séparation ou de célibat.

Aucun lien du même type n'est identifié chez les femmes -qui sont plus à risque d'ostéoporose que les hommes. Précisément, vs les hommes actuellement mariés,

· les hommes actuellement divorcés, veufs ou séparés ont une diminution de DMO inférieure de 0,33 écarts-types,

· les hommes actuellement mariés, mais ex-divorcés, veufs ou séparés ont une DMO inférieure de 0,36 écarts-types,

· les hommes qui ne se sont jamais mariés ont une DMO inférieure de 0,53 écarts-types,

· les hommes mariés avant 25 ans, cependant, accusent aussi une petite baisse de DMO en fonction du nombre d'années de mariage avant leurs 25 ans.

Les chercheurs concluent que chez les hommes, le mariage très jeune et les perturbations matrimoniales ont un effet néfaste, aussi sur la santé des os. Leur hypothèse serait que la masse osseuse aussi pourrait être influencée par de nombreux facteurs de stress psychosocial. De précédentes recherches ont ainsi montré l'impact des premières expériences de la vie, à la petite enfance, sur la taille et le poids corporel, ce qui peut ensuite avoir des conséquences sur la DMO plus tard dans la vie. Cependant, aucune relation de causalité entre le mariage et la santé des os ne peut être tirée de ces conclusions, si ce n'est que globalement, le mariage apporte des bénéfices pour la santé.

Source: Osteoporosis International January 15 2014 DOI10.1007/s00198-013-2602-4 Marital histories, marital support, and bone density: findings from the Midlife in the United States Study (Visuel © richardlyons - Fotolia.com)

Accéder aux différentes actualités sur Mariage et santé

Autres actualités sur le même thème