Vous recherchez une actualité
Actualités

MICROBIOTE: Pourquoi les fibres favorisent la perte de poids

Actualité publiée il y a 5 années 3 semaines 21 heures
American Journal of Clinical Nutrition

Des apports élevés en fibres alimentaires sont recommandés, avec de multiples bénéfices à la clé. Car les fibres alimentaires entrainent un changement dans le microbiote, en faveur de bactéries bénéfiques, qui permet de réduire le risque de cancer du côlon, de diabète de type 2, et d'autres maladies. Un autre bénéfice est révélé par cette étude : Certaines fibres spécifiques pourraient bien faciliter la perte de poids. Mais à condition d’intégrer les fibres régulièrement et à long terme dans son régime alimentaire. Conclusions dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

Cette étude de l'Université de l'Illinois montre que les fibres et 2 en particulier ont une certaine capacité à contribuer à la perte de poids lorsqu'elles sont intégrées au quotidien et à long terme dans le régime alimentaire.


Les auteurs de l'Illinois avaient déjà étudié les changements dans la flore intestinale de 20 hommes en bonne santé consommant en moyenne 14 grammes de fibres par jour et dont 2 groupes recevaient en plus une supplémentation polydextrose et des fibres de maïs. Des échantillons fécaux avaient été recueillis. A partir de ces mêmes échantillons, les chercheurs ont étudié, par séquençage, l'information génomique bactérienne de l'ensemble du microbiome fécal, pour évaluer les changements structurels et fonctionnels du microbiote, après supplémentation en fibres. L'objectif était de mieux comprendre les capacités fonctionnelles et spécifiques des bactéries liées la supplémentation en fibres dans le cadre d'un régime alimentaire normal.

Des changements structurel du microbiote : En synthèse, les chercheurs avaient déjà identifié les changements bactériens liés au régime riche en fibres (comme moins de firmicutes et plus de bactéroïdètes) mais, alors que les bactéries peuvent exercer de multiples fonctions, ils voulaient voir s'il était possible que ce type de régime modifie aussi l'action des bactéries. D'autant que de précédentes études ont montré que plus de Bacteroidetes peut être bénéfique au maintien et à la perte de poids. Plus de Firmicutes signifie aussi risque accru d'obésité.

Des changements fonctionnels du microbiote : L'analyse génomique révèle ainsi des changements dans les capacités fonctionnelles du microbiome dont des modifications dans le métabolisme des nutriments. Avec le régime riche en fibres, les chercheurs constatent en particulier une diminution des gènes associés au métabolisme des protéines.

Enfin, l'étude montre aussi que ces changements, de structure et fonctionnels semblent s'effacer dès l'arrêt du régime. D'où l'importance de sa durée et de sa régularité. Mais aussi l'intérêt d'une réversibilité. En conclusion, un apport élevé et régulier en fibres dans notre alimentation (dont ces deux types de fibres utilisés dans l'étude), peut être bénéfique, aussi pour le contrôle du poids, à condition d'être intégré dans un régime alimentaire par ailleurs équilibré (comportant des grains entiers, des fruits, des légumes et des légumineuses).

Polydextrose et fibres de maïs solubles : On trouve notamment ces 2 types de fibres dans les céréales et les barres de céréales. Ce sont des fibres généralement bien tolérées même à des niveaux plus élevés. D'autres études sont donc déjà en cours pour tester leur utilisation dans la perte de poids et la prévention des troubles métaboliques.

Source: American Journal of Clinical Nutrition November 12, 2014, doi: 10.3945/​ajcn.114.092064 Fiber supplementation influences phylogenetic structure and functional capacity of the human intestinal microbiome: follow-up of a randomized controlled trial (Visuel © baibaz - Fotolia.com)

Lire aussi : FIBRES: Digestion, satiété et absorption du calcium, 3 bienfaits démontrés

MICROBIOTE intestinal: Maigrir grâce à des bactéries -

MICROBIOTE intestinal: Et si ces bactéries pouvaient nous faire maigrir? -

Autres actualités sur le même thème