Vous recherchez une actualité
Actualités

Motilium® et LACTATION: Mise en garde de l'Afssaps

Actualité publiée il y a 9 années 11 mois 4 semaines
Afssaps

L’Afssaps met à nouveau en garde, au 16 décembre, sur les risques liés à l’utilisation hors AMM de la dompéridone (Motilium®) dans la stimulation de la lactation. Cette utilisation est hors AMM, rappelle l’Agence sanitaire et peut avoir des effets cardiaques, jusqu’à la mort subite.

La dompéridone (Motilium®), autorisé en France depuis 1980, fait partie de la famille des antagonistes des récepteurs de la dopamine et agit comme stimulant de la motricité gastrique, pour soulager les nausées et vomissements, sensations de ballonnements, gênes et régurgitations gastriques (remontées du contenu de l'estomac dans la bouche).


Si l'un de ces effets secondaires est la galactorrhée, et si de nombreux médecins continuent pourtant à prescrire la dompéridone aux mères qui allaitent, cette prescription est hors indications et n'est donc reconnue par aucune autorité de santé, ni en Europe ni aux Etats-Unis.

D'autres effets indésirables peuvent être graves, comme des effets cardiaques (arythmies ventriculaires graves et mort subite), mentionnés dès 2004 par l'Agence américaine, la Food and Drug administration. La FDA a précisé, qu'à doses orales élevées, des convulsions et d'autres effets secondaires neurologiques ont été rapportés, et justement aux doses généralement proposées aux femmes qui allaitent. L'utilisation combinée d'autres médicaments, tels que l'antibiotique érythromycine, pourrait également augmenter les niveaux sanguins de dompéridone et accroître ce risque d'effets indésirables graves.

Le rapport bénéfice/risque de la dompéridone dans la stimulation de la lactation n'a jamais été évalué, conclut l'Afssaps. Un message qui s'adresse essentiellement aux femmes qui allaitent, les professionnels de santé ayant été informés le 6 décembre dernier, par courrier.

Autres actualités sur le même thème