Vous recherchez une actualité
Actualités

MUSIQUE : Elle déclenche 13 émotions clés

Actualité publiée il y a 5 mois 4 semaines 15 heures
PNAS
En dépit des différences culturelles, la musique reste un langage universel

13 émotions clés, pas moins, déclenchées par l’écoute de la musique viennent d’être cartographiés ou « audiomappées » par ces neuroscientifiques de l’Université de Californie, Berkeley. Leurs travaux, passionnants, présentés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine, montrent à quel point et en dépit des différences culturelles, la musique reste un langage universel.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Ces scientifiques ont cartographié des échantillons de musique en fonction des 13 émotions clés déclenchées chez plus de 2.500 participants (États-Unis et Chine) au cours d’écoute de clips audio de différents genres musicaux dont le rock, folk, jazz, classique, « fanfare », expérimental et heavy metal. Cette large expérience subjective de la musique aboutit, en dépit de cultures très différentes, à une carte audio interactive de la musique, classée en fonction de 13 émotions ou sentiments majeurs: amusement, joie, érotisme ou séduction, beauté, relaxation, tristesse, rêverie, triomphe, anxiété, effarouchement, agacement, défi et sentiment d’être revigoré.

13 émotions majeures sont ressenties lors de l’écoute musicale, quelles que soient les cultures

Une carte audio interactive pour tester ses émotions

Les chercheurs ont, chacun, évalué environ 40 échantillons de musique pour 28 émotions différentes, ainsi que sur une échelle de positivité et de négativité, et pour les niveaux d'excitation. En utilisant un modèle statistique, les chercheurs ont finalement abouti à 13 émotions majeures, ressenties lors de l’écoute musicale, quelles que soient les cultures. Ces 13 émotions majeures ont ensuite été validées auprès d’un nouvel échantillon de 1.000 participants. Ces travaux ont ainsi permis d’aboutir à une classification de la musique non pas par genre musical mais par émotions, explique l'auteur principal de l'étude, Alan Cowen, chercheur en neurosciences à l’UC Berkeley, avec le développement d’une carte audio interactive ou « audiomap », qui permet aux utilisateurs en déplaçant le curseur et en écoutant des milliers d'extraits de musique de savoir si leurs réactions émotionnelles correspondent à celles de la plupart des auditeurs, et quelle que soit leur culture.

 

La culture médie-t-elle les émotions musicales ? Oui, mais pas toutes les émotions, répond l’étude. Alors que les participants des États-Unis et de Chine éprouvent des émotions similaires ( par ex, comme « la peur ») lors de certaines écoutes, les différences de cultures les poussent à décrire parfois ces émotions différemment, comme « positives » ou « négatives ». Certaines émotions, comme la colère, la joie et l'ennui sont déclenchées par les mêmes écoutes quelle que soit la culture, cependant les sentiments d’excitation, de stimulation ou a contrario de calme évoqués par un morceau de musique sont différemment perçus selon les cultures.

 

Quelles applications ?  Ces résultats de recherche ne sont pas anecdotiques : certes, s'ils vont permettre certes aux services de streaming musical comme Spotify d’ajuster leurs algorithmes pour satisfaire au mieux les offres de musique proposées à leurs utilisateurs, il vont également bénéficier aux thérapies psychologiques et psychiatriques conçues à base de musique, pour refaire "vivre" ou apaiser certains sentiments chez les patients.  

 

« La musique est un langage universel, mais nous ne prêtons pas toujours assez attention à ce qu'elle exprime et à la façon dont elle est « reçue ». Nos travaux marquent un premier pas important vers la modélisation de la façon dont la musique peut déclencher autant d'émotions nuancées ».

Autres actualités sur le même thème