Vous recherchez une actualité
Actualités

NEURO: Que pense votre chien? L'IRM à la découverte des secrets canins

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 1 semaine
PLoS ONE

De nombreuses personnes qui vivent avec un chien se sont déjà posé ces questions, que pense-t-il, que comprend-il, comment me voit-il ? Jusqu’à maintenant, aucune étude n’avait été capable de commencer à comprendre le processus de la pensée canine. Grâce à la mise au point d’une nouvelle méthode par imagerie, pour analyser le cerveau des chiens, ces chercheurs de l’Université d’Emory viennent de commencer à explorer le cerveau du plus vieil ami de l’homme. Ils révèlent leurs premières conclusions dans la revue PLoS ONE (à paraître).

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Gregory Berns, directeur du Centre Emory et auteur principal explique ces premières images du cerveau de chiens pleinement éveillés ouvre une compréhension toute nouvelle de la cognition canine et de la communication animal-homme. Du point de vue du chien !Deux chiens ont été impliqués dans cette première phase du projet, ont été formés pendant plusieurs mois pour entrer dans un scanner IRMf et rester complètement immobiles tandis que les chercheurs mesuraient leur activité neuronale, en regardant quelles zones de leur cerveau étaient activées par différents stimuli afin de décoder leurs processus mentaux. Les chiens ont été formés à protéger leurs oreilles, contre le bruit du scanner et à ne pas bouger durant l'examen. Les chiens ont-ils de l'empathie? Ressentent-ils vraiment les sentiments de leur maître ? Comprennent-ils quand on leur parle ? Dans cette première expérience, les chiens ont été formés pour répondre aux signaux de la main. Un signal signifie au chien qu'il recevra un hot-dog, un autre signal signifie qu'i n'en recevra pas. La région du noyau caudé du cerveau, associée à la récompense chez les humains, s'active au signal « hot dog », montrant que les chiens sont attentifs aux signaux de l'homme. Des signaux bien reçus et analysés par le système de récompense du chien.


Récompense alimentaire ou sociale ? Selon les auteurs, l'activation du noyau caudé à un signal de la main associé à la récompense n'est pas surprenant. Ils suggèrent que le signal du noyau caudé observé représente à la fois une prédiction positive de récompense alimentaire mais également sociale pour le chien. Les auteurs envisagent d'autres études pour parvenir à séparer ces composantes.

Limites et perspectives de l'étude : Cette étude canine par IRMf soulève le risque que les chiens feront tout ce que les humains pourraient leur demander et sont donc particulièrement vulnérables à l'exploitation. Ici les chercheurs ont pris soin d'adopter un certain nombre de mesures qui garantissent le bien-être des chiens. C'est la toute première démonstration de l'utilisation de l'IRM sur le chien en liberté et éveillé. Elle montre aussi le potentiel de la technique pour un grand nombre d'études fonctionnelles et d'applications vétérinaires. Les chercheurs s'interrogent aussi sur la mesure dans laquelle le chien intellectualise l'esprit de l'Homme. C'est un tout début de l'étude de l'esprit canin qui pourrait aussi fournir un miroir unique de l'esprit humain.

Source: Emory University « What is your dog thinking? Brain scans unleash canine secrets » et PLoS ONE via SSRN, April 27, 2012 “Functional MRI in Awake Unrestrained Dogs

Autres actualités sur le même thème