Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile: Limiter le temps d'écran, c'est efficace contre le surpoids

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 1 semaine
Journal of Nutrition Education and Behavior

Encore une étude qui vient insister sur l’importance du rôle des parents dans l’adoption d’un mode de vie sain par l’enfant. Réduire le temps de télévision et plus généralement d’écran s’avère, définitivement, une stratégie efficace pour prévenir le surpoids chez les adolescents, selon cette étude publiée dans l’édition de septembre du Journal of Nutrition Education and Behavior.

Cet essai randomisé, mené par des chercheurs de l'Université du Minnesota, a suivi durant un an, l'alimentation et les niveaux d'activité physique de 153 adultes et 72 adolescents. Au cours de cette année, 6 réunions de groupe ont été organisées, des newsletters mensuelles adressées aux participants, et 12 activités ont été mises en œuvre à domicile. En outre, chaque ménage a accepté la mise en place d'un boîtier sur tous les téléviseurs de la maison.


L'association constatée chez les adolescents est claire, entre la réduction du nombre d'heures d'écran et la réduction du poids- alors que le nombre d'heures d'écran n'a pas d'impact sur le gain de poids des adultes. Des résultats qui confirment que le temps de télévision est un facteur de risque de prise de poids chez les adolescents. A l'heure où l'obésité et le surpoids atteignent des records, aux Etats-Unis notamment, avec une prévalence de 31% chez les enfants et les adolescents américains, ajoutent les auteurs. Or, de 8 mois à 8 ans, les petits américains seraient exposés à près de 4 heures de télévision par jour.

Le temps d'écran, un facteur majeur, parmi d'autres : Le Pr Simone A. French, auteur principal et directeur du Centre de prévention de l'obésité du Minnesota ajoute : «Nous tentons d'intervenir sur les comportements liés à l'équilibre énergétique, tels que la télévision, la consommation de boissons sucrées, l'activité physique et la consommation d'aliments préparés emballés. Bien que la contribution individuelle de chacun de ces comportements à la surcharge pondérale et à l'obésité peut sembler limitée, il est important d'examiner leur impact individuellement et collectivement dans la prévention du surpoids ». Les parents ont définitivement un rôle à jouer et « un service à rendre » à leurs enfants. La réduction du temps d'écran est un puissant vecteur de prévention du surpoids chez les enfants et les adolescents.

Source: Journal of Nutrition Education and Behavior online May 2012 doi:10.1016/j.jneb.2011.12.008 Decrease in Television Viewing Predicts Lower Body Mass Index at 1-Year Follow-Up in Adolescents, but Not Adults (Visuel Fotolia)

Lire aussi: TÉLÉVISION: 6 ans, 2 heures d'écran par jour et déjà un risque cardiaque

Sur Sédentarité et santé

Autres actualités sur le même thème