Vous recherchez une actualité
Actualités

PETIT-DÉJEUNER de l'Enfant: Bon pour l'apprentissage autant que le métabolisme

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 3 semaines
Public Economics

Ici, il ne s’agit pas uniquement de choix ou d'habitude alimentaire, mais d’accès à l’alimentation. Avec la crise, les programmes de petits déjeuners subventionnés sont un outil efficace pour aider les élèves des écoles primaires issus de familles défavorisées à mieux réussir à l'école et donc à mettre plus de chances de leur côté pour leur avenir. C’est la démonstration de cette étude de l’Université de l'Iowa : Un bon petit déjeuner, gratuit, permet d’améliorer la performance scolaire des enfants issus de familles à faible revenu.

David Frisvold, professeur d'économie à l'Université de l'Iowa apporte de nouvelles preuves à la relation entre nutrition, attention et apprentissage, mais suggère aussi ainsi, un bénéfice collatéral de taille à l'élargissement, grâce à de tels programmes subventionnés, de l'accès à une alimentation suffisante et équilibrée aux enfants qui en ont le besoin. C'est l'objectif du School Breakfast Program (SBP) mis en œuvre par le département de l'agriculture américain, et la preuve de son efficacité, puisque ces enfants obtiennent des scores plus élevés en mathématiques, en sciences et en lecture que les enfants de mêmes classes socio-économiques mais scolarisés dans des écoles non couvertes par le programme.


Un petit-déjeuner bien nutritif : Le petit déjeuner offert par le programme de petits déjeuners subventionnés tout au long du cycle primaire se veut plus nutritif qu'un petit-déjeuner « normal » (tel que pris à la maison). Le programme s'applique aux districts scolaires présentant un pourcentage minimum de leur effectif issu de familles à faible revenu. Le chercheur a donc mené son étude en comparant les résultats scolaires d'élèves d'écoles juste au-dessous du seuil et ne pouvant bénéficier du programme, avec ceux d'écoles juste au-dessus et donc bénéficiant du programme.

Son analyse montre que les enfants qui en profitent atteignent des scores de mathématiques, en lecture et en sciences, jusqu'à 25% plus élevés que leurs homologues privés de petits déjeuners subventionnés.

Mieux se nourrir pour mieux apprendre : Un programme efficace donc pour aider les élèves issus de familles à faible revenu à être mieux à l'école, donc à mieux écouter et mieux apprendre et dons à être mieux préparés à leur avenir. Une initiative à généraliser ?

Source: Public Economics March 2015 doi:10.1016/j.jpubeco.2014.12.003 Nutrition and Cognitive Achievement of the School Breakfast Program (Visuel@ - Fotolia.com)pressmaster

Plus d'études sur le Petit-déjeuner

PETIT-DÉJEUNER: Un repas important pour le métabolisme des enfants

Autres actualités sur le même thème