Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES CHRONIQUES : Le bandage électronique qui accélère la cicatrisation

Actualité publiée il y a 4 mois 2 semaines 4 jours
ACS Nano
Ce bandage auto-alimenté qui génère un champ électrique sur la plaie, permet de réduire considérablement le délai de cicatrisation de ces plaies

La peau a cette remarquable capacité à panser ses plaies, cependant, dans certains cas, les plaies accusent un retard de cicatrisation voire deviennent chroniques, exposant le patient à un risque de douleur chronique, d’infection et autres complications. Dans un contexte où, avec le vieillissement des populations, l’incidence de cette chronicité et la prévalence des plaies chroniques augmentent, de nombreuses équipes de recherche travaillent actuellement au développement de pansements intelligents qui permettent de relancer voir aboutir à la cicatrisation. Cette équipe de propose, dans la revue ACS Nano (American Chemical Society) un bandage auto-alimenté qui génère un champ électrique sur la plaie, ce qui, selon ces premières données, permet de réduire considérablement son délai de cicatrisation.

 

La démonstration est effectuée ici chez le rat modèle de ces plaies cutanées chroniques, qui comprennent les ulcères du pied diabétique, les ulcères veineux et les plaies chirurgicales à retard de cicatrisation. L’équipe reprend un principe documenté dès les années 1960, celui de la stimulation électrique, bénéfique à la cicatrisation des plaies cutanées. L’innovation réside dans la génération du champ électrique, autogénéré par les mouvements de la peau.  

 

Un champ électrique autogénéré et thérapeutique : pour alimenter ce dispositif de pansement électrique, les chercheurs ont fabriqué un nano-générateur portable en superposant des feuilles de polytétrafluoroéthylène, de feuilles de cuivre et de polyéthylène téréphtalate. Ce nano-générateur convertit les mouvements de la peau, qui se produisent au cours d'une activité normale ou même de la respiration, en petites impulsions électriques. Le courant est véhiculé par 2 électrodes de travail placées de part et d'autre de la plaie cutanée pour produire un champ électrique faible.

 

La preuve de concept chez l’animal : testé chez l’animal, modèle de plaies chroniques, le dispositif fait sa preuve de concept : les plaies couvertes par le pansement électronique sont fermées dans les 3 jours, vs 12 jours pour un pansement standard.

Les chercheurs attribuent la rapidité de la cicatrisation à une migration, une prolifération et une différenciation accrues des fibroblastes induites par le champ électrique.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages