Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

RIGIDITÉ ARTÉRIELLE : Un excellent prédicteur du risque de diabète

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 4 semaines
Hypertension
La rigidité artérielle peut même mieux prédire le risque de diabète de type 2 que la pression artérielle et les facteurs ou marqueurs de risque standards (Visuel Adobe Stock 19839128)

La rigidité artérielle peut même mieux prédire le risque de diabète de type 2 que la pression artérielle et les facteurs ou marqueurs de risque standards, souligne cette recherche de la Capital Medical University (Beijing, Chine) et les personnes souffrant à la fois d'hypertension artérielle et de rigidité artérielle présentent le risque le plus élevé de diabète. Ces conclusions, publiées dans la revue Hypertension, de l'American Heart Association, illustrent à nouveau la corrélation étroite entre facteurs de risque métabolique et cardiovasculaire.

 

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), plus de 37 millions de personnes aux États-Unis en 2019 souffraient de diabète, dont environ 90 à 95 % de diabète de type 2. La prévalence du diabète est à la hausse partout dans le monde, en raison de modes de vie malsains et du vieillissement de la population. Avec un grand type de conséquences, les maladies et évènements cardiovasculaires. Entre autres comorbidités.  

Mieux détecter les patients à risque élevé de diabète de type 2

Cette détection des personnes à risque élevé de diabète est devenue une urgence en santé publique, une intervention précoce pouvant permettre de prévenir le développement de la maladie et de ralentir la hausse de sa prévalence en population générale, rappelle l’auteur principal, le Dr Anxin Wang, chercheur au à l'hôpital Tiantan de Pékin.

 

La rigidité artérielle, signe prédictif et majeur de diabète de type 2 : De précédentes études antérieures ont déjà montré que l'hypertension est un facteur de risque du diabète de type 2. Cette nouvelle étude révèle que la rigidité artérielle, un facteur fréquemment corrélé à l’hypertension artérielle, est également associée à la résistance à l'insuline et au diabète de type 2.

HTA ou rigidité artérielle, quel est le facteur le plus prédictif ?

« Étant donné que les personnes souffrant d'hypertension ou de rigidité artérielle ont tendance à avoir un risque plus élevé de diabète de type 2, nous avons regardé lequel de ces 2 facteurs était le plus prédictif du risque futur de diabète de type 2 ».

 

L’étude : l’analyse des données de 11.156 participants à l'étude Kailuan, une étude prospective portant sur plus de 100.000 personnes, prenant en compte leur pression artérielle au repos et la mesure de la rigidité artérielle, révèle que :

  • sur un suivi de 65 ans, environ 7 % des participants ont développé un diabète de type 2 ;
  • vs les participants avec une fonction vasculaire normale, les participants présentant une rigidité artérielle élevée associée à une pression artérielle élevée présentent le risque le plus élevé de diabète de type 2 ;
  • les participants avec tension artérielle normale mais rigidité artérielle, présentent également un risque accru de diabète de type 2 par rapport au groupe avec fonction vasculaire normale ;
  • les participants souffrant d'hypertension artérielle mais avec rigidité artérielle normale présentent le risque le plus faible de diabète de type 2 ;
  • la combinaison HTA et rigidité artérielle s’avère plus fréquente chez les hommes, et chez les personnes plus âgées, en cas d’IMC plus élevé, de fréquence cardiaque et avec le tabagisme et l’excès d’alcool ;
  • enfin, la rigidité artérielle accrue est associée à des taux de glycémie et de cholestérol à jeun plus élevés.

 

Ainsi, les personnes présentant une rigidité artérielle élevée ont plus de risque de diabète, qu'elles aient ou non une pression artérielle élevée. Ces résultats confirment que la rigidité artérielle peut être un meilleur prédicteur que la pression artérielle, pour détecter le risque futur de diabète de type 2.

 

De nombreux facteurs de risque de diabète de type 2 sont modifiables : les auteurs rappellent qu’opter pour un mode de vie sain favorise à la fois de bons résultats métaboliques et cardiovasculaires. Cependant, cette mise en lumière de l’importance de la rigidité artérielle dans le risque de diabète de type 2 améliore notre compréhension de la corrélation entre maladie cardiovasculaire et diabète de type 2.

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités