Vous recherchez une actualité
Actualités

RTT: Une compensation moyenne de 24.000 euros pour les médecins hospitaliers

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
Politique et Santé

L’Etat, redevable aux médecins hospitaliers de quelque 480 millions d’euros d’heures de RRT devrait trouver un accord-cadre dans la journée avec les principales organisations de médecins hospitaliers. Chaque médecin, en moyenne, pourrait recevoir une compensation à hauteur de 24.000 euros, en moyenne, avec l'obligation de "consommer" un minimum de ces jours de récupération sous forme de congés. Lorsque cela est possible avec l’organisation et le planning de son établissement.

Jusque-là, les syndicats de médecins hospitaliers s'étaient heurtés au refus du Ministère de la santé de payer les 2 millions de jours de RTT accumulés sur les comptes épargne-temps (CET) des médecins. Une accumulation de RTT liée à l'application de la loi sur les 35 heures aux hôpitaux publics, a rappelé le 23 janvier, sur RMC, le porte-parole du gouvernement, qui a assuré que l'Etat ferait face à ses responsabilités.


Les médecins hospitaliers, soit plus de 40.000 en France représentent à eux-seuls la moitié des journées de RTT accumulés par les salariés de l'Hôpital public. Au total, le coût pour l'Etat du remboursement médecin a stocké en moyenne environ six mois de RTT. Le coût total pour l'Etat du remboursement s'élèverait à 600 millions d'euros dont 120 millions environ pour les autres personnels hospitaliers.

Alors que les deux solutions ont été discutées depuis plusieurs mois, le transfert en compte-épargne retraite, le paiement aux médecins et la prise de congés -plus difficile à pratiquer dans les petits établissements ne disposant pas obligatoirement de remplaçants-, cet accord, qui intervient en pleine période électorale, devrait laisser le choix des deux dernières solutions, aux praticiens, avec une contrainte, prendre au moins 20 jours sous la forme de congés.

A confirmer en fin de journée.

Autres actualités sur le même thème

Pages