Vous recherchez une actualité
Actualités

SARCOPÉNIE: La citrulline, une stratégie nutritionnelle qui préserve la santé musculaire

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 5 jours
Citrage®

La L-citrulline, un acide aminé qui agit directement sur la synthèse protéique musculaire représente une stratégie nutritionnelle intéressante pour préserver la masse musculaire lors du vieillissement et la restaurer lors des épisodes de dénutrition ou sarcopénie, suggèrent les chercheurs de la société de recherche Citrage. Alors que l’avancée en âge se traduit par de nombreuses conséquences sur l’organisme dont une augmentation de masse grasse et une diminution de la masse maigre conduisant à une détérioration générale de l’état physique avec une augmentation du risque de chutes, une perte d’autonomie et une augmentation de la morbidité et de la mortalité (1)(2), cet examen des études disponibles montre que la citrulline permet de restaurer la masse et la force musculaire au cours du vieillissement.

Entre 20 et 80 ans, la masse musculaire est réduite de moitié : La sarcopénie est reconnue comme facteur central dans la physiopathologie du syndrome de fragilité chez la personne âgée (3). L'une des causes de cette pathologie est l'altération du métabolisme protéique chez la personne âgée. Celui-ci se traduit par une augmentation de l'extraction splanchnique des acides aminés c'est-à-dire la captation d'une partie des acides aminés ingérés par d'intestin et le foie, limitant la biodisponibilité postprandiale de ceux-ci et en conséquence la réponse anabolique postprandiale (4)(5). Ceci, répété tous les jours après chaque repas, conduit à un déséquilibre du métabolisme azoté (diminution de la synthèse protéique musculaire postprandiale et donc non renouvellement des cellules musculaires) et à une fonte progressive du tissu musculaire : entre 20 et 80 ans, la masse musculaire est réduite de moitié.


La L-citrulline, quasiment absente de l'alimentation: La L-citrulline est un acide aminé qui, pendant très longtemps, a été peu étudié car il n'entre pas dans la composition des protéines et est quasiment absent de l'alimentation à l'exception de la pastèque (6). En effet, elle est présente dans ce fruit à des concentrations variant de 0,7 à 3,6 g/kg (7). Des données récentes de la littérature montrent que la L-citrulline est le seul acide aminé dont la biodisponibilité ne varie avec l'âge puisqu'il échappe à cette séquestration splanchnique. Par ailleurs, la citrulline est largement impliquée dans la régulation de l'homéostasie azotée avec, notamment, une action directe sur la synthèse protéique musculaire (8). La citrulline représente donc une stratégie nutritionnelle intéressante pour préserver la masse musculaire lors du vieillissement et la restaurer lors des épisodes de dénutrition ou sarcopénie.

La pertinence de la L-citrulline vérifiée,

chez l'animal:

· Chez des rats âgés dénutris et re-nourris pendant 5 jours, un apport oral de 5g/kg/j de citrulline permet d'augmenter de plus de 20 % le contenu protéique musculaire et de plus de 90 % la synthèse protéique musculaire (9).

· Sur ce même modèle, une complémentation orale en L-citrulline permet d'augmenter la force musculaire de 37 % (10). Ces études montrent que la citrulline permet de restaurer la masse et la force musculaire dans une situation de dénutrition au cours du vieillissement.

· Toujours sur le rat, pour étudier l'effet de la citrulline à long terme lors du vieillissement, un travail a été réalisé chez des rats âgés de 20 mois, nourris pendant 12 semaines soit avec un régime enrichi en citrulline (1g/kg/j) soit avec un régime standard isoazoté enrichi en acides aminés non essentiels (12). Cette étude a mis en évidence une augmentation de la masse maigre de 8 % associée à une diminution de la masse grasse (de 14 % en sous-cutanée et de 42 % en intra abdominal). De plus, le contenu protéique musculaire ainsi que le poids des muscles glycolytiques dans le groupe citrulline étaient augmentés de l'ordre de 20 % par rapport au groupe contrôle isoazoté. Ces résultats montrent que la consommation de citrulline au long cours permet de corriger les effets du vieillissement sur la composition corporelle chez le rat âgé, représentant un très bon modèle puisque son métabolisme protéique est très semblable à celui de l'homme.

Chez l'Homme, l'effet de la citrulline sur la synthèse protéique musculaire a également été confirmé. Ainsi, Rougé et al. ont montré que suite à une complémentation en citrulline, une citrullinémie de 225±44 μmol/L en moyenne est associée à une augmentation de 57 % du bilan azoté (14), suggérant une augmentation de la synthèse protéique musculaire. De même, sur un modèle de dénutrition modérée, les sujets ayant suivi un régime hypoprotéique pendant 3 jours, une complémentation en citrulline induisant une citrullinémie comprise entre 600 et 800 µmol/L est associée à une augmentation de l'ordre de 25% de la vitesse de synthèse protéique musculaire (13).

L'ensemble de ces données suggère qu'une complémentation en citrulline est extrêmement intéressante et efficace pour le maintien de la masse et de la force musculaire au cours du vieillissement ou lors d'épisodes de dénutrition ou de sarcopénie. La citrulline s'impose donc comme une stratégie nutritionnelle intéressante pour prévenir la fonte musculaire chez les sujets âgés et leur permettre ainsi de conserver leur autonomie et leur qualité de vie.

Auteur: Marianne Gorgé, Responsable Projets Citrage® (Vignette Citrage®, Visuel © Nyul- Fotolia.com)

Lire aussi : NUTRITION: Quels nutriments pour préserver la masse musculaire

Accéder aux Dossiers de Santé log. Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Perte d'autonomie du patient âgé

Dénutrition et prise en charge à domicile du sujet âgé

Références bibliographiques :

1. Goodpaster BH, Park SW, Harris TB, Kritchevsky SB, Nevitt M, Schwartz AV, et al. The Loss of Skeletal Muscle Strength, Mass, and Quality in Older Adults: The Health, Aging and Body Composition Study. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 10 janv 2006;61(10):1059‑1064.

2. Delmonico MJ, Harris TB, Lee J, Visser M, Nevitt M, Kritchevsky SB, et al. Alternative Definitions of Sarcopenia, Lower Extremity Performance, and Functional Impairment with Aging in Older Men and Women. Journal of the American Geriatrics Society. 1 mai 2007;55(5):769‑774.

3. Morley JE, Haren MT, Rolland Y, Kim MJ. Frailty. Med. Clin. North Am. sept 2006;90(5):837‑847.

4. Boirie Y, Gachon P, Beaufrère B. Splanchnic and whole-body leucine kinetics in young and elderly men. Am. J. Clin. Nutr. févr 1997;65(2):489‑495.

5. Jourdan M, Cynober L, Moinard C, Blanc MC, Neveux N, De Bandt JP, et al. Splanchnic sequestration of amino acids in aged rats: in vivo and ex vivo experiments using a model of isolated perfused liver. Am. J. Physiol. Regul. Integr. Comp. Physiol. mars 2008;294(3):R748‑755.

6. Curis E, Nicolis I, Moinard C, Osowska S, Zerrouk N, Benazeth S, et al. Almost all about citrulline in mammals. Amino Acids. 2005;29(0939-4451):177‑205.

7. Rimando AM, Perkins-Veazie PM. Determination of citrulline in watermelon rind. J Chromatogr.A. 17 juin 2005;1078(1-2):196‑200.

8. Moinard C, Cynober L. Citrulline: a new player in the control of nitrogen homeostasis. J. Nutr. juin 2007;137(6 Suppl 2):1621S‑1625S.

9. Osowska S, Duchemann T, Walrand S, Paillard A, Boirie Y, Cynober L, et al. Citrulline modulates muscle protein metabolism in old malnourished rats. Am. J. Physiol. Endocrinol. Metab. sept 2006;291(3):E582‑586.

10. Faure C, Raynaud-Simon A., Le Plenier S, Ferry A, Aussel C, Cynober L, et al. Citrulline and leucine supplementation in old malnourished rats: effects on muscle. Accept‚ pour communication au 30Šme CongrŠs de l'ESPEN (Florence). 2008;

11. Osowska S, Neveux N, Nakib S, Lasserre V, Cynober L, Moinard C. Impairment of arginine metabolism in rats after massive intestinal resection: effect of parenteral nutrition supplemented with citrulline compared with arginine. Clin. Sci. sept 2008;115(5):159‑166.

12. Moinard C. O025 LONG-TERM EFFECT OF CITRULLINE SUPPLEMENTATION IN HEALTHY AGED RATS: EFFECT ON BODY COMPOSITION. Clinical Nutrition Supplements. 1 janv 2009;4(2):12.

13. Jourdan M, Nair KS, Ford C, Shimke J, Ali B, Will B, et al. O025 CITRULLINE STIMULATES MUSCLE PROTEIN SYNTHESIS AT THE POST-ABSORPTIVE STATE IN HEALTHY SUBJECTS FED A LOW-PROTEIN DIET. Clinical Nutrition Supplements. janv 2008;3:11‑12.

14. Rougé C, Des Robert C, Robins A, Le Bacquer O, Volteau C, De La Cochetière M-F, et al. Manipulation of citrulline availability in humans. Am. J. Physiol. Gastrointest. Liver Physiol. nov 2007;293(5):G1061‑1067.

Autres actualités sur le même thème