Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS POST-TRAUMA: C'est la protéine ghréline qui l'amorce

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 1 semaine
Molecular Psychiatry

La ghréline, une hormone déjà connue pour stimuler l’appétit et favoriser l’adiposité, produite dans les situations de stress prédisposerait également le cerveau au syndrome de stress post-traumatique (SSPT). C’est ce que suggère cette étude du Massachusetts Institute of Technology, publiée dans la revue Molecular Psychiatry, qui envisage l’utilisation de médicaments qui réduisent le taux de ghréline, développés au départ pour lutter contre l'obésité pour prévenir le risque de SSPT chez les personnes vulnérables.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités