Vous recherchez une actualité
Actualités

TRANSFERT de COMPÉTENCES: Les infirmières sont capables d'assumer!

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 1 jour
The Journal of Advanced Nursing

Les infirmières, une fois formées, sont tout à fait capables d’assurer certains soins ou actes, jusque-là réservés aux médecins, démontre cette étude espagnole, publiée dans l’édition du 21 mars du Journal of Advanced Nursing. Dans un contexte de déserts médicaux, d’interdisciplinarité et de développement de maisons de santé pluridisciplinaires, ces résultats, favorables à la délégation de tâches médicales peuvent contribuer à réduire les résistances au changement.

Le Dr Mireia Fàbregas, de l'Institut Català de la Salut (Barcelone) et ses collègues ont réalisé leur étude sur un groupe de 1.461 patients adultes, randomisés pour avoir une consultation le jour même, soit avec une infirmière formée pour répondre à des problèmes de santé de « faible » complexité ou avec un médecin généraliste. L'étude était menée simultanément dans 38 cabinets de médecine générale, avec la participation de 142 médecins généralistes et de 155 infirmières. Les chercheurs ont évalué le niveau de résolution des symptômes des patients, ainsi que leur niveau de satisfaction 2 semaines après la consultation.


Les auteurs constatent que les infirmières ont su résoudre avec succès 86,3% des cas. Les problèmes de santé identifiés comme les mieux résolus par les infirmières comprenaient les soins de pansement, de brûlures, de blessures et la prise en charge de la diarrhée aiguë. Les infirmières se sont montrées moins efficaces sur la prise en charge du mal de dos, des infections respiratoires aiguës bénignes et sur l'incontinence urinaire, des cas qui exigent des examens physiques plus complexes qui ne font pas partie habituellement de l'exercice infirmier quotidien, commente le Dr Fàbregas. Le niveau de satisfaction des patients ayant consulté des infirmières est similaire à celui des patients ayant consulté des médecins. En fin de compte, lorsqu'on interroge les patients sur leur préférence en cas de problème de santé bénins, plus de 40% d'entre eux expriment l'indifférence.

Conclusion des auteurs, des infirmières formées à la prise en charge de questions de santé, « de faible complexité », peuvent assumer avec succès cette prise en charge, ce qui …contribuerait à améliorer l'efficacité globale des soins de santé.

Source: Journal of Advanced Nursing 21 MAR 2013 DOI: 10.1111/jan.12120 A randomized controlled trial of nurses vs. doctors in the resolution of acute disease of low complexity in primary care

Lire aussi: INFIRMIERS: L'OMS appelle à un rôle renforcé dans la prévention des maladies chroniques -

Autres actualités sur le même thème

Pages