Vous recherchez une actualité
Actualités

Trop d'ÉCRAN à 2 ans, risque de désocialisation à 12 ans

Actualité publiée il y a 4 années 3 mois 4 jours
Journal of Developmental Behavioral Pediatrics

Chaque heure quotidienne consacrée à la télévision à l'âge de 2 ans augmente de plus de 10% le risque de victimisation à l’école à 12 ans, conclut cette étude de l’Université de Montréal. Ce faisant, l’étude suggère que des habitudes télévisuelles, acquises et consolidées en bas âge vont priver l’enfant de l’expérience de la sociabilisation.


L'étude a été menée auprès de 991 filles et de 1.006 garçons âgés de 2 ans dont l'usage de la télévision a été rapporté par leurs parents. Une fois en 6ème, les éventuelles expériences de victimisation ont été autoévaluées par les enfants eux-mêmes. Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles, comme le comportement de l'enfant, ses capacités cognitives, ainsi que le niveau socio-éducatif du foyer.

· L'analyse montre que chaque tranche de 53 minutes d'écoute quotidienne de la télévision, à l'âge 29 mois est associée à une augmentation de 11 % du risque d'intimidation par les camarades de classe en sixième.

Cette corrélation entre le nombre d'heures passées à regarder la télévision par les jeunes enfants et le risque d'intimidation en sixième suggère que les habitudes d'usage de l'écran acquises déterminent les expériences sociales, plus tard dans la vie.

Un excès de télévision peut conduire à des déficits de compétences sociales :

- Ces heures passées face à l'écran empiètent sur les interactions familiales, premier véhicule de la socialisation et de l'intelligence émotionnelle,

- de plus, la surexposition précoce à la télévision est associée à un moindre développement des fonctions cérébrales responsables de la résolution des problèmes interpersonnels, de la régulation des émotions, de la compétence sociale et des contacts sociaux positifs,

- enfin, les habitudes télévisuelles excessives peuvent nuire au développement du contact visuel, qui participe au développement de l'intelligence émotionnelle et de l'affirmation de soi dans les interactions sociales.

L'American Academy of Pediatrics (AAP) recommande que les enfants de plus de 2 ans ne passent pas plus d'1 à 2 heures par jour à regarder des émissions de télévision. La moitié des heures de la journée doit être consacrée aux besoins de base de l'enfant, manger, dormir, jouer et faire sa toilette. Un jeune enfant qui passe beaucoup de temps devant l'écran, risque de manquer de temps pour s'investir dans des jeux sociaux significatifs.

L'étude souligne à quel point il est important que les parents prennent conscience de l'importance cet équilibre pour le développement de l'enfant.

Source: Journal of Developmental Behavioral Pediatrics 17 juillet 2015doi: 10.1097/DBP.0000000000000186 Too Much Television? Prospective Associations Between Early Childhood Televiewing and Later Self-Reports of Victimization by Sixth Grade Classmates

Plus d'études sur la Victimisation

Lire aussi: ENFANCE: Intimidation et victimisation font le lit de la dépression

TEMPS D'ÉCRAN: Les bébés de 2 ans scrollent plus d'une heure par jour

Autres actualités sur le même thème