Actualités

TROUBLES de l’ESTOMAC : La thérapie d'ablation contre l’arythmie gastrique

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 1 jour
AJP Gastrointestinal and Liver Physiology
Représentation du système gastro-intestinal (Illustration Zahra Aghababaie, University of Auckland)

Bloquer par cathéter les signaux électriques anormaux et les empêcher d'entraîner une fibrillation auriculaire (FA) est une technique, « d’ablation » courante pour corriger un rythme cardiaque anormal. Cette équipe de l’Université d’Auckland propose d’élargir la procédure à la correction des troubles rythmiques de l'estomac. Ces travaux, publiés dans la revue AJP Gastrointestinal and Liver Physiology, promettent ainsi une nouvelles options thérapeutique pour les troubles gastro-intestinaux.

 

Une activité dysrythmique qui se produit dans le cœur, entraîne un rythme cardiaque irrégulier, ou fibrillation auriculaire, qui peut être traitée avec une thérapie par ablation, qui permet de reprendre le contrôle de l'électricité naturelle dans le cœur. La recherche, menée par le Dr Tim Angeli-Gordon et le chercheur Zahra Aghababaie suggère que la technique pourrait également être appliquée pour contrôler l'onde lente bioélectrique naturelle qui régule l’activité dans l'estomac.

 

Dans des circonstances normales, l'estomac est, comme le cœur, coordonné par une activité bioélectrique sous-jacente, « à ondes lentes », qui régule la contraction des muscles qui mélangent et déplacent le contenu dans et à travers le tractus gastro-intestinal (GI). Lorsque ces ondes électriques lentes ne fonctionnent pas comme elles le devraient, décrites comme des « troubles du rythme gastrique », elles peuvent entraîner de graves troubles gastro-intestinaux et des symptômes de nausées, de vomissements, de douleurs et de ballonnements, souvent incurables.

L'ablation dans l'estomac pour réguler le rythme gastrique

L'étude : l’équipe néozélandaise montre ici, sur des animaux modèles (précliniques), qu’il est en effet possible d’éliminer l'activation électrique anormale avec l'ablation, et de rétablir l'activation électrique normale de l'estomac. Ils décrivent l'estomac humain comme un système complexe travaillant en harmonie à travers des séquences de contractions organisées de manière à extraire la source essentielle d'énergie et décryptent l’assemblage de cellules et de molécules impliquées dans la digestion.

 

Une étude préclinique qui apporte un aperçu du potentiel considérable de l'ablation, dans le traitement des troubles gastro-intestinaux.

Autres actualités sur le même thème