Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: La perte de poids associée au développement de la maladie

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 2 semaines
Neurology

Une perte de poids est-elle une réponse systémique à la maladie ou un trait de longue date qui prédispose une personne à développer la maladie d’Alzheimer? Car ces chercheurs constatent que, dans les premiers stades de la maladie, les personnes atteintes sont plus susceptibles d'avoir un indice de masse corporelle (IMC) plus faible, dans cette étude sur la relation entre maladie d'Alzheimer et l'IMC, publiée dans l’édition papier du 22 novembre de Neurology, la revue de l’American Academy of Neurology

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Cette étude a été menée sur 506 personnes grâce à des techniques avancées d'imagerie du cerveau et des analyses du liquide céphalo-rachidien pour rechercher les biomarqueurs de la maladie d'Alzheimer, qui peuvent, pour certains, être présents des années avant que les symptômes présents apparaissent. Les participants, qui faisaient partie d'un programme, la Alzheimer's Disease. Neuroimaging Initiative étaient soit sans problèmes de mémoire, soit avec une déficience cognitive légère ou des troubles légers de la mémoire, soit atteints de la maladie d'Alzheimer.


L'étude constate que les personnes ayant des problèmes de mémoire, des troubles cognitifs légers ou encore la maladie d'Alzheimer, l'IMC est significativement plus faible que chez les patients qui n'ont aucun signe de la maladie.

· 85% des personnes atteintes de déficience cognitive légère avaient un IMC inférieur à 25 présentent aussi des plaques bêta-amyloïdes dans leur cerveau, une caractéristique de la maladie.

· Seules 48% des personnes atteintes de déficience cognitive légère étaient en surpoids.

Changements neurologiques et changements métaboliques: Ces résultats suggèrent que les changements liés à l'Alzheimer sont associés à des changements métaboliques systémiques, conclut l'auteur de l'étude, le Dr. Jeffrey M. Burns, de l'Université du Kansas et membre de l'American Academy of Neurology. "Ceci pourrait être dû à des dommages dans l'hypothalamus qui joue un rôle dans la régulation du métabolisme énergétique et l'apport alimentaire. Des études complémentaires devraient déterminer si cette relation reflète une réponse systémique à la maladie ou un trait de longue date qui prédispose une personne à développer la maladie. "

Source: Neurology doi: 10.1212/WNL.0b013e318238eec1 November 22, 2011 vol. 77 no. 21 1913-1920 “Alzheimer disease biomarkers are associated with body mass index

Accéder aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème