Vous recherchez une actualité
Actualités

CICATRISATION: Comment faire repousser les cheveux sur une cicatrice?

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 2 semaines
Nature Medicine

Pourquoi, chez l’Homme, les cheveux ne se régénèrent pas après une blessure ? En raison d’un niveau insuffisant d’un facteur de croissance, répondent ces chercheurs de l'Université de Pennsylvanie. Un catalyseur qui pourrait être utilisé en thérapeutique pour les personnes atteintes de divers troubles du cheveu et du cuir chevelu et tout particulièrement en cas de cicatrice. Car leur étude, publiée dans la revue Nature Medicine répond à la question en identifiant le rôle de ce facteur FGF9, dans la croissance des follicules de cheveux et dans leur régénération pendant le processus de cicatrisation des plaies.

Ce facteur FGF9, présent dans les cellules de la peau en quantités limitées chez l'homme, est d'abord sécrété par un sous-ensemble de lymphocytes T rares, impliqués dans la réponse immunitaire, les cellules T gamma delta. Une fois libéré, FGF9 sert de catalyseur pour un signal envoyé par la voie cutanée Wnt qui permet l'expression de FGF9 dans les cellules fibroblastes, et facilite la génération de nouveaux follicules pileux.


Lorsque les chercheurs surexpriment ce facteur de croissance FGF9, chez un modèle de souris, ces souris voient le nombre de leurs nouveaux follicules pileux multiplié par 2 à 3. Des résultats qui contribuent à expliquer pourquoi les humains ne se régénèrent pas leurs cheveux après une blessure, explique l'auteur principal, le Dr George Cotsarelis, professeur de dermatologie.

Pourquoi les cheveux ne se régénèrent pas après une blessure ? En cas de blessure, chez l'Homme, la croissance du follicule pileux est bloquée et une cicatrice se forme. Mais, chez la souris, les cheveux pourront se régénérer dans une large mesure durant le processus de cicatrisation. L'équipe a donc comparé les 2 processus et montre que c'est le faible nombre de cellules T gamma delta présentes dans la peau humaine qui peut expliquer le faible niveau de FGF9 et pourquoi, chez l'Homme, les follicules pileux ne se régénèrent pas sur les cicatrices.

Lorsque les chercheurs ajoutent FGF9 sur les blessures, FGF9 déclenche la cascade d'événements moléculaires nécessaires pour la régénération des cheveux.

FGF9 apparaît ainsi comme un excellent candidat dans le traitement de la perte de cheveux, a fortiori, précise les auteurs, en cas de réaction traumatique. Des tests sont donc à mener sur des agents activateurs de FGF9 ou des voies Wnt au cours du processus de cicatrisation.

Autres actualités sur le même thème