Vous recherchez une actualité
Actualités

CORONAVIRUS MERS-NCoV: La France touchée par un premier décès

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 3 semaines
Ministère-OMS

Ce premier décès français est également le premier cas d’infection respiratoire aigüe à nouveau coronavirus (NCoV) à avoir été signalé à l’InVS, le 7 mai dernier. La Ministre de la santé, Marisol Touraine vient d’annoncer le décès de ce patient, hospitalisé à la suite d’un séjour touristique aux Emirats Arabes Unis. Clôturant la dernière assemblée mondiale de la Santé, le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, a insisté de son côté sur le peu de connaissance du virus face à l’ampleur de la menace. « Nous ne savons pas où le virus se cache. Nous ne savons pas combien de personnes sont infectées », a-t-elle indiqué.

Le nouveau virus, identifié en Arabie saoudite en septembre 2012, a déjà fait selon les derniers bilans épidémiologiques de l'OMS et de l'Agence de surveillance européenne ECDC, du 23 mai 2013, 44 cas confirmés dont 23 décès, avec ce nouveau décès français. A ce jour, 8 cas ont été diagnostiqués en Europe, 2 en France, 2 en Allemagne et 4 au Royaume-Uni. Récemment, la Tunisie a déclaré 2 premiers cas.


Le virus reste encore mal connu. Son réservoir en particulier, tout comme le nombre de cas qui, développant une forme plus bénigne de l'infection, ne sont pas encore identifiés à ce jour. Le mode de contamination reste mal connu, par contact avec une surface infectée, avec un animal, entre hommes. Si la transmission de personne à personne est aujourd'hui l'hypothèse retenue, il n'existe aucune preuve à ce jour que le virus ait une forte capacité de transmission même si les cas intervenus au Royaume-Uni et en France indiquent un risque de transmission nosocomiale.

L'OMS se mobilise : En raison du grand nombre de travailleurs arrivant en Arabie Saoudite, l'OMS s'inquiète d'une éventuelle importation de cas dans le sous-continent indien et les Philippines, où le contrôle de la transmission du virus pourrait être plus difficile. Lors de son intervention de clôture de l'Assemblée mondiale de la Santé à Genève, le Directeur général de l'OMS, le Dr Margaret Chan, a fait part de son sentiment de gravité sur la situation, indiquant « qu'en regardant la situation globale de la santé dans le monde », sa plus grande préoccupation en ce moment était le nouveau coronavirus.

Autres actualités sur le même thème

Pages