Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Jusqu’à 50 fois plus de téléconsultations

Actualité publiée il y a 5 mois 3 semaines 1 jour
CMAJ
Des données riches d’enseignement, qui bouleversent les habitudes d’exercice mais illustrent le développement positif d’un accès élargi aux soins, pour les personnes dépendantes et plus âgées (Visuel Adobe Stock 334716473)

La pandémie aura apporté des changements de fond dans l’organisation du système de santé et de l'accès aux soins : ici, c’est une diminution de 79% des consultations « physiques » en soins primaires et une multiplication par plus de 50 du nombre de téléconsultations qui sont rapportées par cette étude menée en Ontario, à paraître dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). Des données riches d’enseignement, qui bouleversent les habitudes d’exercice mais illustrent le développement positif d’un accès élargi aux soins, pour les personnes dépendantes et plus âgées.

 

Au cours des premiers mois de la pandémie du COVID-19, au Canada, le nombre de téléconsultations a été multiplié précisément par 56 : « Les premiers rapports d’exercice des médecins et professionnels de soins primaires faisaient état de perturbations majeures dans les soins, d’une forte baisse des consultations, de difficultés à maintenir le fonctionnement des cabinets et centres de soin, de la pénurie d’équipements de protection individuelle (EPI) et d’un début d’utilisation des « soins virtuels », rappelle l’auteur principal, le Dr Rick Glazier, de l'hôpital St. Michael.

Mieux comprendre l'impact de la pandémie sur les soins primaires

L’équipe a repris toutes les données de facturation de soins primaires en Ontario, pour la période de mars à juillet 2020 vs la même période en 2019. L’analyse constate que :

  • le nombre total de consultations en soins primaires a diminué de 28%, passant de 7,66 à 5,51 pour 1.000 patients/ jour ;
  • les personnes plus âgés et plus malades accusent cependant la plus faible baisse du nombre total de consultations ;
  • les habitants des zones rurales connaissent même une augmentation du nombre total de consultations, de 6,4% ;
  • les téléconsultations par téléphone et par vidéo ont représenté 71% du total des consultations en 2020 vs 1,2% pour la période précédente ;
  • le nombre total de consultations « physiques » a diminué brusquement en mars 2020 et a repris légèrement au cours des mois suivants, mais reste toujours en juillet 2020 inférieur à celui de l'année précédente.

 

Des résultats que les auteurs jugent plutôt rassurants car les groupes de patients ayant les besoins en soins les plus élevés, dont les personnes âgées de 65 ans et plus ou à forte morbidité, ont pu maintenir des niveaux de soins plus élevés. Mais les chercheurs soulignent cependant la diminution globale des consultations dans le même temps, et l’absence de données sur les conséquences à venir de ces reports de soins.  

 

Aujourd’hui, au Canada, jusqu’à un tiers des patients souhaiterait la poursuite voire l'élargissement des téléconsultations et de la télémédecine, et de leur couverture par les assurances santé.

Autres actualités sur le même thème