Actualités

ÉPILEPSIE : Le cannabis entier réduit de 86% les crises chez l’Enfant

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 1 jour
BMJ Paediatrics Open
C'est une nouvelle preuve d’efficacité du cannabis médical à réduire la fréquence des crises d’épilepsie sévère chez l'Enfant  (Visuel Adobe Stock 311577091)

Il s’agit certes d’une petite étude pilote, menée auprès de 10 enfants seulement, mais elle renforce la preuve d’efficacité du cannabis médical à réduire la fréquence des crises d’épilepsie sévère. Avec une précision cependant, l’efficacité optimale semble atteinte avec du cannabis médicinal à base de plante entière. De nouvelles données donc, publiées dans le British Medical Journal (BMJ), qui suggèrent également des améliorations significatives de la santé et du bien-être des enfants, notamment en ce qui concerne le sommeil, l'alimentation, le comportement et la cognition.

 

Les chercheurs rappellent que si de nombreuses données ont été publiées sur l’efficacité du cannabis médical pour le traitement des épilepsies infantiles depuis une vingtaine d’année, il existe peu de preuves scientifiques récentes sur l'efficacité de ces extraits de cannabis de plante entière. De plus d'autres avantages thérapeutiques des produits à base de plantes entières mériteraient d'être explorés lors de prochaines recherches.

Le cannabis à base de plantes entières réduit la fréquence des crises de 86%

Ces résultats sont obtenus chez 10 enfants souffrant d’épilepsie réfractaire aux traitements standards, y compris au cannabidiol (CBD) autorisé dans cette indication. C’est donc bien la plante entière de cannabis qui produit ces effets bénéfiques, et ses différents cannabinoïdes, le tétrahydocannabinol ou le THC, principal ingrédient psychoactif de la plante, le cannabidiol (CBD) et les autres cannabinoïdes neuroactifs ainsi que d’autres molécules telles que les terpènes.

 

L’efficacité du cannabis chez l’Enfant, un double défi pour la recherche : Les chercheurs rappellent que les résultats de cette étude « rejoignent » les motivations mêmes des premières études sur l’efficacité du cannabis et du CBD dans le traitement de l’épilepsie pédiatrique : ces recherches ont été incitées par l’expérience de parents dont les enfants, épileptiques avaient bien réagi, et avec une réduction de la fréquence des crises, aux extraits de cannabis médicinal à base de plantes entières. Cependant, la recherche s’est trouvée largement ralentie, en particulier au Royaume-Uni, lieu de l’étude, par la législation contre le cannabis. Aujourd’hui, au Royaume-Uni, l'Institut national britannique pour la santé et l'excellence clinique (NICE), qui publie les recommandations sanitaires, a accepté que les données du monde réel, y compris celles issues de séries de cas, constituent des sources de preuves valables, en particulier lorsqu’il est difficile pour mener des essais cliniques - chez les enfants et avec du cannabis-.

 

Une petite étude de cas qui en dit long : ici les chercheurs évaluent l'utilisation de cannabis médical à base de plante entière chez 10 enfants, âgés de 1 à 13 ans, souffrant d’épilepsie sévère et n’ayant pas répondu aux traitements conventionnels, 2 de ces enfants n’ayant pas non plus répondu à l’huile de CBD purifiée de qualité pharmaceutique (Epidyolex). Les enfants avaient essayé en moyenne 7 médicaments conventionnels contre l'épilepsie, sans succès. Certains des jeunes participants souffraient également de spasmes, de troubles de l'apprentissage et de retard de développement. Les chercheurs ont évalué en pourcentage la fréquence mensuelle des crises et l'impact du cannabis médical sur la consommation de médicaments conventionnels, à partir de données collectées auprès de leurs parents.

 

  • L’analyse chimique complète des produits de cannabis médicinal à base de plantes entières est en cours, mais les chercheurs ont déjà évalué la teneur en THC et CBD : les enfants prenaient en moyenne 5,15 mg de THC et 171,8 mg de CBD chaque jour ;
  • au-delà de la réduction drastique de la fréquence des crises, les parents et les soignants signalent de grandes améliorations du bien-être et de la qualité de vie des enfants ;
  •  quelques effets secondaires mineurs, tels que la fatigue, ont été signalés.

 

Il s’agit d’une petite étude observationnelle qui implique un petit nombre de participants. Mais ses résultats sont conformes à plusieurs études interventionnelles, observationnelles et contrôlées montrant des réductions significatives de la fréquence des crises après un traitement au cannabis médical. Ces nouvelles données mettent en lumière l’efficacité optimale du cannabis médical à base de plantes entières.

Autres actualités sur le même thème