Actualités

ESTHÉTIQUE: Double menton? L'injection qui décompose les cellules adipeuses

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 5 jours
British Journal of Dermatology

Des injections d’un composé « brûleur de graisse » ATX -101, qui décompose les cellules adipeuses et gomme ainsi un double menton, sans recours à la chirurgie, liposuccion ou « lifting »? Cette étude internationale bien menée, suggère en effet l’efficacité et l'innocuité de ce nouveau traitement par injections pour l'excès de graisse sous le menton, concluant à des « améliorations significatives », malgré des effets secondaires relativement fréquents. Compte-tenu de l’importance du marché de l’esthétique, on peut s’attendre à entendre reparler de ce nouveau traitement. Conclusions de ce premier essai dans le British Journal of Dermatology.


Ces chercheurs de nombreux instituts de Manchester, Plymouth (UK), Berlin et de Californie qualifient de « fatburner », ce traitement, appelé ATX- 101, qui agit en effet en décomposant les cellules adipeuses et qu'ils ont testé, en phase III, auprès de 363 personnes randomisées, à 75% des femmes, pour recevoir jusqu'à 4 injections de 2 doses d'ATX -101, ou des injections de placebo, sur 12 semaines. ATX -101 est en fait une version synthétique de l'acide désoxycholique (acide biliaire) qui attaque la membrane des cellules graisseuses les poussant ainsi à se décomposer.

Les auteurs constatent que les injections permettent de réduire considérablement l'excès de graisse sous le menton par rapport au placebo, et de l'avis des 2 médecins et de celui des patients. Ainsi, à 12 semaines, beaucoup plus de participants des (2) groupes avec ATX- 101 étaient satisfaits de leur apparence (59% avec la dose de 1 mg et 65% avec la dose de 2 mg).

Seule réserve, plus de 90 % des participants ayant reçu ATX -101 ont connu des effets secondaires. Des effets pour la plupart bénins mais 13 % ont abandonné en raison de ces effets secondaires. Les effets comportaient de la douleur au site d'injection, un gonflement, un engourdissement, des ecchymoses, une rougeur, des effets majoritairement résolus dans le mois suivant la fin du traitement.

La puissance du placebo est à noter dans l'auto-évaluation de l'efficacité du traitement par le patient. Car même avec placebo, un patient sur 3 (28%) déclare que son apparence s'est améliorée.

Les chercheurs concluent que l'ATX- 101 est un traitement non chirurgical efficace et bien toléré pour l'excès de graisse sous le menton, cependant n'apportent pas de comparaison avec les procédures chirurgicales habituelles.

N.B. L'étude a été co-financée par Bayer HealthCare et Kythera Biopharmaceuticals, Inc.

Source: British Journal of Dermatology DOI: 10.1111/bjd.12695 October 10 2013 Reduction of unwanted submental fat with ATX-101, an adipocytolytic injectable treatment: results from a phase III, randomized, placebo-controlled study (Visuel © Kim Schneider - Fotolia.com)

Autres actualités sur le même thème