Vous recherchez une actualité
Actualités

FERTILITÉ: Des fausses couches associées à une fenêtre de fécondité prolongée

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 2 semaines
PLoS ONE

Certaines fausses couches à répétition liées à une fenêtre de fécondité mensuelle dysfonctionnelle, c’est la conclusion de cette étude de l’Université de Warwick. Ces données publiées dans l’édition du 27 décembre de la revue PLoS ONE apportent un nouvel éclairage sur les mécanismes qui déterminent le moment et la durée de la fenêtre de fertilité dans le cycle, et leurs implications les risques de fausse couche. L'étude, dirigée par les Prs Jan Brosens et Siobhan Quenby du Département Santé de la reproduction de la Warwick Medical School montre comment la libération de la cytokine IL-33 et l'activation de son récepteur (ST2) dans les cellules dans l'utérus induit une réponse inflammatoire qui va contrôler ce délai de 2 à 3 jours de fertilité dans le cycle. Chez les patientes ayant des antécédents de fausses couches récurrentes, on savait déjà cette réponse inflammatoire prolongée. Mais lorsque la fenêtre de fertilité reste ouverte trop longtemps, les embryons s’implantent alors dans un environnement inadapté à la grossesse, ce qui conduit à la fausse couche.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités