Vous recherchez une actualité
Actualités

Le RÉGIME MÉDITERRANÉEN booste-t-il la fonction cognitive?

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 1 semaine
American Journal of Clinical Nutrition

Cette étude française fait tomber un effet parfois évoqué du régime méditerranéen sur la performance cognitive et contre le déclin cognitif lié à l’âge. Ses conclusions, publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition n’enlèvent rien aux nombreux bénéfices pour la santé du régime méditerranéen.

Déjà reconnu pour son efficacité contre le risque cardiovasculaire, contre certains troubles du sommeil, pour booster la fertilité, préserver la santé osseuse, prolonger la longévité, bref, définitivement lié à la santé mentale et physique, le régime méditerranéen n'aurait pas d'effet positif sur la fonction cognitive, selon ces chercheurs de l'Université de la Sorbonne, de l'Inserm, de l'Institut National de la Recherche Agronomique, de l'Hôpital Avicenne (Bobigny) et autres instituts de recherche français.


Les objectifs l'étude était d'examiner l'association éventuelle entre l'adoption, à la quarantaine, d'un régime alimentaire de type méditerranéen, c'est-à-dire riche en fruits, légumes, légumineuses, poissons, huile d'olive et de noix et les performances cognitives évaluées 13 ans plus tard, parmi les participants à l'étude SU.VI.MAX (Supplémentation en vitamines et minéraux antioxydants). Le score d'adhésion au régime méditerranéen a été calculé à partir des données des journaux alimentaires quotidiens de 3 ?083 participants d'âge moyen, suivis de 1994 à 1996. Leur fonction cognitive a été évaluée en 2007-2009, soit 13 années plus tard, à l'aide de 6 tests neuropsychologiques pour aboutir à un score composite de performance cognitive. Des analyses de sous-groupes ont été effectuées après prise en compte du statut professionnel et du niveau d'éducation. Après ajustement avec les facteurs de confusion possibles,
aucune association entre l'adoption ou l'adhésion au régime méditerranéen et la performance cognitive n'a pu être identifiée-sauf cas très particuliers. De plus, l'adhésion au régime méditerranéen n'interfère pas avec le niveau d'étude pour impacter la fonction cognitive. Des résultats donc qui décevront les adeptes du régime, qui apporte cependant, on l'a vu, de nombreux autres bénéfices.

Source: The American Journal of Clinical Nutrition January 2, 2013, doi: 10.3945/ajcn.112.047993 Mediterranean diet and cognitive function: a French study

Lire aussi: NUTRITION: Le régime méditerranéen? Tout le monde ne peut pas se l'offrir!

Accéder aux dernières études sur le Régime Méditerranéen

Autres actualités sur le même thème