Vous recherchez une actualité
Actualités

PERFORMANCE COGNITIVE: La réflexion stratégique renforce la capacité intellectuelle

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 2 semaines
Frontiers in Systems Neuroscience

C’est un véritable plaidoyer en faveur de la réflexion stratégique, qui améliore la performance cognitive avec des répercussions positives sur la vie au quotidien, que cet article de perspective du Center for BrainHealth de l'Université du Texas. En cause, des changements physiques positifs dans le cerveau en réponse à cet entraînement mental à la stratégie. Ces conclusions, présentées dans la revue Frontiers in Systems Neuroscience, démontrent, une nouvelle fois, la capacité de neuro-régénération du cerveau et encouragent à développer ce type de formation aux effets bénéfiques pour de multiples fonctions cérébrales.

L'article met en lumière les changements physiques dans le cerveau, les réseaux neuronaux, la capacité cognitive, mais aussi dans les activités du quotidien, identifiés et évalués dans des essais cliniques randomisés comparant un programme de formation à la stratégie, avec un programme de formation de la mémoire, chez des groupes de population de tous âges, adolescents, adultes en bonne santé, personnes âgées en bonne santé ou souffrant de déficience cognitive.


Nos cerveaux sont câblés pour être inspirés, résume le Dr Sandra Bond Chapman, fondateur du Centre for BrainHeath de l'Université du Texas. Son analyse ne met pas l'accent sur ​​une fonction cognitive spécifique, comme la vitesse de traitement, la mémoire, ou l'apprentissage de nouvelles compétences, mais sur le développement du mode de réflexion stratégique, c'est-à-dire multidimensionnel, nécessitant de sélectionner et synthétiser les bonnes informations, d'éliminer les habitudes mentales toxiques pour aboutir à une hiérarchie stratégique.

Ce type formation, lorsque testé dans les études, comporte 8 à 12 séances sur 1 à 2 mois de 45 à 60 mn, portant sur 3 démarches cognitives, l'attention stratégique (1), le raisonnement et l'innovation.

3 compétences également indispensables pour la plupart des activités mentales un peu complexes de la vie quotidienne. Les participants ont appris notamment à filtrer l'information pertinente et à se concentrer uniquement sur ​​des informations importantes (1), puis à « produire » des interprétations à partir de ces informations (2) de manière à inventer pour éviter les écueils de précédentes stratégies (3).

Les chercheurs constatent des bénéfices cognitifs en matière d'abstraction, de raisonnement et de créativité ainsi que des avantages collatéraux sur la mémoire épisodique, la planification et la résolution de problèmes. Au global, ils constatent que ce n'est pas d'apprendre de nouvelles informations qui engage une activité généralisée des réseaux neuronaux ou renforce la performance cognitive, mais le traitement intelligent de données et l'utilisation de ces données dans de tout nouveaux scenari.

Pouvoir renforcer la capacité intellectuelle n'est pas une illusion : Des changements physiques dûment constatés dans le cerveau (voir évolution de différentes caractéristiques aux différentes étapes de la formation sur visuel ci-contre) et des scores démontrant l'amélioration cognitive en réponse à un entraînement mental basé sur la stratégie, démontrent le potentiel de neuro-régénération du cerveau.

Des capacités utiles dans la vraie vie : Reconnaître les bonnes informations, savoir en faire la synthèse, en ressortir « l'essence », identifier les nœuds complexes à résoudre prioritairement, toutes ces capacités sont des compétences fondamentales pour la réussite scolaire, professionnelle ou personnelle, résume le Dr Chapman. «La capacité à maintenir la cognition et les réseaux neuronaux complexes, après une blessure ou le diagnostic d'une maladie, a aussi des implications majeures pour prévenir, diagnostiquer et traiter le déclin cognitif et l'amélioration de la performance cognitive chez les jeunes comme chez les personnes âgées qui doivent rester autonomes mentalement ».

Source: Frontiers in Systems Neuroscience 28 April 2014 doi: 10.3389/fnsys.2014.00069 Enhancement of cognitive and neural functions through complex reasoning training: evidence from normal and clinical populations

Lire aussi: PERFORMANCE COGNITIVE: 24 ans, c'est le top!

Sur la Cognition

Autres actualités sur le même thème