Vous recherchez une actualité
Actualités

POLIO: La grande victoire de l'Inde contre le poliovirus sauvage

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 3 semaines
OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) marque d’une pierre blanche cette victoire contre la polio en Inde. Car aucun cas de poliomyélite n’aura été enregistré depuis un an, ce résultat marquant un arrêt de la transmission du poliovirus sauvage (PVS) en Inde, un pays considéré autrefois comme l’épicentre mondial de la poliomyélite.

Le dernier cas, survenu le 13 janvier 2011, concernait une petite fille de 2 ans dans l'état du Bengale-Occidental. Si toutes les analyses en cours en Inde se révèlent négatives, c'est un record historique puisqu'il ne restera plus que 3 pays d'endémie, c'est-à-dire où la transmission du PVS autochtone n'a jamais été interrompue. Si les cas de poliomyélite ont diminué de plus de 99% depuis 1988, passant de 350.000 à 1.604 cas notifiés en 2009, la maladie reste endémique au Pakistan, en Afghanistan et au Nigéria. La poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans et une infection sur 200 conduira à une paralysie irréversible et une sur 10 à 20 au décès.


La poliomyélite reste une menace dans le monde, rappelle l'OMS : C'est pourquoi l'Inde doit maintenir une surveillance sensible et un niveau d'immunité élevé chez les enfants afin d'éviter toute importation de poliovirus jusqu'à ce que la poliomyélite ait été éradiquée à l'échelle mondiale. Car en 2011, une augmentation alarmante du nombre de cas a été constatée au Pakistan et en Afghanistan, donnant lieu à de nouveaux cas en Chine. En Afrique, la poliomyélite continue à se transmettre au Nigéria, en République démocratique du Congo et au Tchad, et des flambées ont touché l'Afrique de l'ouest et l'Afrique centrale au cours des 12 derniers mois.

L'effort d'éradication a pris une ampleur importante en Inde, avec la vaccination de 170 millions d'enfants de moins de cinq ans chaque année, dont 70 millions d'entre eux vaccinés plusieurs fois car situés en zones à risque élevé. L'Inde utilise près d'un milliard de doses de vaccin antipoliomyélitique oral par an.

Le poliovirus se transmet facilement. Le Dr Frieden des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ajoute: «L'histoire de la poliomyélite nous a appris qu'il fallait être prudent. La présence de la poliomyélite où que ce soit, représente un risque partout dans le monde et, pour éviter toute déconvenue, l'Inde prévoit à juste titre de continuer à assurer un suivi méticuleux et la vaccination intensive des enfants contre la poliomyélite.» Pour interrompre la transmission de la poliomyélite en Inde, il a donc fallu faire preuve de créativité, de persévérance et de professionnalisme et le résultat indien montre qu'il est possible d'éradiquer la poliomyélite même dans les environnements les plus difficiles «On peut affirmer que ce succès est la plus grande réalisation de l'Inde sur le plan de la santé publique et invite le monde entier à aller encore plus loin vers l'éradication de la poliomyélite» a déclaré le Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, le Dr Margaret Chan. Ainsi, au cours d'une seule tournée des journées nationales de vaccination en Inde, on compte 640.000 postes de vaccination, 2,3 millions d'agents de vaccination, 200 millions de doses de vaccins pour plus de 170 millions d'enfants vaccinés.

Après les progrès accomplis par l'Inde, l'effort mondial d'éradication de la poliomyélite consiste maintenant à améliorer la mise en œuvre des plans opérationnels d'urgence au Pakistan, au Nigéria et au Tchad.

Autres actualités sur le même thème