Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ: Changer de pilule change la libido

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 8 heures
Psychological Science

La satisfaction féminine dans les relations sexuelles à long terme peut être influencée par des changements de contraceptifs hormonaux, montre cette recherche de l'Université de Stirling publiée dans la revue Psychological Science. En cause, les fluctuations hormonales qui modulent les préférences pour le choix du partenaire.


Menée auprès de 365 couples, l'étude a évalué comment les niveaux de satisfaction, sexuelle et relationnelle, pouvaient être influencés par l'histoire contraceptive des femmes. L'auteur principal, le psychologue Craig Roberts constate que les femmes qui n'ont pas modifié leur pilule ou celles qui n'en utilisaient pas, déclarent une plus grande satisfaction sexuelle que les femmes qui soit ont arrêté de prendre leur pilule, soit l'ont initiée en cours de relation. En cause, la fluctuation hormonale au cours du cycle menstruel qui explique la variation pour la femme de l'attractivité du partenaire.

Si la continuité de l'utilisation de la pilule hormonale a donc une influence sur les niveaux de satisfaction sexuelle, l'étude montre qu'elle n'en a aucune sur l'aspect relationnel au sein du couple. Enfin, l'histoire contraceptive de la femme, avant la relation étudiée, ne montre également aucun impact, sur les 2 tableaux relationnel et sexuel.

De précédentes recherches étaient déjà parvenues à des résultats similaires : Les contraceptifs hormonaux, comme la pilule pourraient modifier subtilement l'attractivité ressentie du partenaire. Rappelons cette étude publiée dans la revue Biological Sciences qui suggérait que la pilule contraceptive peut perturber la capacité naturelle des femmes à choisir un partenaire en modulant leurs préférences olfactives.

Si la pilule a été une avancée sociale extrêmement positive pour l'autonomisation des femmes, ces conclusions apportent une donnée supplémentaire sur l'importance du choix de son contraceptif, en particulier lorsqu'il est hormonal.

Source: Psychological Science May 12, 2014, doi: 10.1177/0956797614532295 Partner Choice, Relationship Satisfaction, and Oral Contraception- The Congruency Hypothesis

Lire aussi:

SEXUALITE: Une étude dévoile le mécanisme de sélection des partenaires sexuels -

SÉDUCTION: Faut-il lui ressembler pour lui plaire? –

SEXUALITÉ: Œstrogènes et phéromones, les serpents révèlent les secrets de l'attraction

ORIENTATION SEXUELLE: Les humains ont le nez! -

Autres actualités sur le même thème

Pages