Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ des plus âgés: Plus de vitalité mais deux fois plus d'IST

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 3 semaines
British Medical Journal

Cet éditorial publié dans le BMJ étudiants, montre que les plus de 50 ans sont sexuellement actifs à plus de 80% mais qu’ils sont plus fréquemment atteints d’infections sexuellement transmissibles telles que l’infection à VIH ou à chlamydia ou encore la syphilis.Deux fois qu'il y a dix ans. C’est donc un rappel « aux plus âgés » des rapports sexuels... protégés.

Rachel von Simson, étudiant en médecine au King College de Londres et le Dr Ranjababu Kulasegaram, médecin consultant à l'hôpital St Thomas de Londres, commentent ces études sur la sexualité des plus âgés.


Les statistiques montrent :

- une augmentation des cas de syphilis, d'infections à chlamydia et de gonorrhée au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Canada pour la tranche d'âge 45-64 ans,

- une augmentation des nouvelles infections à VIH chez les 50 ans et plus qui représentent aujourd'hui 20% des adultes traités pour le VIH soit une augmentation de 82% en 10 ans. Certes si les patients vivant avec le VIH vivent plus longtemps, ce n'est pas la seule raison de cette augmentation. Le nombre de diagnostics d'infections au VIH a plus que doublé, de 2000 à 2009, chez les 50 ans et plus.

Les raisons évoquées par les auteurs sont une plus grande vulnérabilité des femmes ménopausées aux IST et, du côté des hommes, une plus large utilisation des traitements de la dysfonction érectile susceptibles d'être associés à une IST durant la première année d'utilisation et dans l'année précédant le traitement. Les hommes en demande de médicaments de la dysfonction érectile devraient être la cible d'une prévention spécifique, en raison de leur risque d'IST plus élevé, suggèrent les auteurs.

Dans plusieurs pays, les études d'incidence des IST chez les plus âgés font défaut mais deviennent nécessaires avec ces récentes évolutions. En France, un bilan de l'Institut de veille sanitaire, réalisé en juillet dernier, décrivait une évolution plutôt à la hausse des infections sexuellement transmissibles en France, comme les infections à gonococcie et concluait que les campagnes d'information sur les risques de transmission des IST, dont la syphilis sont plus que jamais souhaitables, même pour les plus âgés.

Source: BMJ-British Medical Journal “Sexual health and the older adult” (Visuel © hannamonika - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur les IST

Lire aussi: Infections à Chlamydia : Faut-il proposer le dépistage aux hommes ? -,

Autres actualités sur le même thème