Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAC: Dépister par scanner tous les gros fumeurs, les nouvelles lignes directrices américaines

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 4 jours
CHEST

Alors que le risque de cancer du poumon est 15 fois plus élevé chez les fumeurs, les personnes âgées de 55 à 74 ans ayant des antécédents de tabagisme devraient passer chaque année un scanner (CT scan ou tomodensitométrie à faible dose) en dépistage d’un éventuel cancer du poumon, selon les nouvelles directives américaines rapportées par l'agence de presse Reuters. Produites par l'American College of Chest Physicians à l’issue d’un examen de la littérature scientifique, ces nouvelles directives permettraient une réduction de 20% des décès par cancer chez les personnes dépistées.


Cette recommandation concerne les fumeurs actuels ou anciens fumeurs âgés de 55 à 74 ans qui ont fumé 20 cigarettes par jour pendant 30 ans ou plus. Ce dépistage devrait être offert dans les établissements qui peuvent fournir des normes élevées de soins cliniques, précisent ces nouvelles lignes directrices. Le dépistage généralisé comme institué pour le cancer du sein par mammographie, est irréalisable pour le cancer du poumon, à cause de son coût. Ici, en ciblant le dépistage sur les groupes à risque élevé, l'approche semble plus rentable et permettrait de détecter les cancers à un stade plus précoce chez les gros fumeurs. En synthèse, ce principe de dépistage permettrait de réduire les taux de décès par cancer du poumon chez les fumeurs ou ex-fumeurs de l'ordre de 20%.

La tomodensitométrie ou CT scan utilise des rayons X et un ordinateur pour créer des images en 3D du corps et permet ainsi de repérer les anomalies et les lésions des organes internes. Les avantages d'une tomodensitométrie à faible dose (TDM), telle que recommandée dans ces nouvelles lignes directrices, est de fournir des images avec un contraste élevé tout en n'exposant les patients qu'à un niveau faible de rayonnement. Il y aurait, toujours, le fameux risque de faux positifs et, dans le cancer du poumon ce serait une lésion non cancéreuse détectée dans le poumon. Cependant, selon les experts de l'American College of Chest Physicians, le taux de faux positifs resterait gérable chez les fumeurs à risque élevé, mais tout de même d'un sur 4.

Une réduction de 20% du taux de décès par cancer du poumon : Ces lignes directrices ont passé en revue les différentes méthodes de dépistage possibles pour le cancer du poumon, comme la radiographie pulmonaire, l'analyse du mucus des voies respiratoires (cytologie de l'expectoration) et le dépistage par TDM à faible dose. Cette revue systématique des

des essais contrôlés randomisés et des études observationnelles portant sur l'efficacité des différentes méthodes de dépistage montre une réduction de 20% du taux de décès par cancer du poumon chez les personnes qui ont été dépistées par TDM à faible dose, par rapport à celles dépistées par radiographie du thorax (RR : 0,80, IC : 95% de 0,73 à 0,93). Cependant, l'analyse révèle aussi u risque de décès ou de complications situé entre 4,1 et 4,5 pour 10.000.

A l'issue de cette méta-analyse, les nouvelles lignes directrices recommandent que,

· les fumeurs et anciens fumeurs âgés de 55 à 74 ans qui ont fumé pendant 30 paquets-années (Un paquet-année : fumer 20 cigarettes par jour pendant un an) ou plus, qui soit continuent à fumer soit ont cessé de fumer au cours des 15 dernières années devraient passer ce dépistage annuel par TDM à faible dose. Exclusivement ces typologies de fumeurs sont concernées par ce dépistage.

· Ce dépistage doit obéir à un standard de soins minimum, défini dans ces directives,

· Enfin, le dépistage du cancer du poumon par rayons X ou analyse des expectorations n'est pas recommandé.

Source: Chest online May 2013 doi:10.1378/chest.12-2350 Screening for Lung Cancer: Diagnosis and Management of Lung Cancer, 3rd ed: American College of Chest Physicians Evidence-Based Clinical Practice Guidelines et Reuters, May 2013 Older, heavy smokers should get CT scan for lung cancer, doctors group advises.

Accéder aux dernières actualités sur le Tabagisme

Autres actualités sur le même thème

Pages