Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

TUBERCULOSE : 3 mois de traitement n’ont pas suffi

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 6 jours
NIAID/NIH
Ce  nouveau traitement combiné contre la tuberculose, d’une durée ultra-courte de 3 mois, livre de premiers résultats décevants (Visuel Adobe Stock 45784898)

Cette analyse de l’essai CLO-FAST, qui teste un nouveau traitement combiné contre la tuberculose, d’une durée ultra-courte de 3 mois, livre ses premiers résultats : décevants. En effet, le traitement apparaît sûr mais inefficace, concluent les experts du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH). Les chercheurs vont tester de nouvelles combinaisons, toujours avec l'objectif de raccourcir les traitements, d'améliorer l'observance et de réduire les résistances.

 

La tuberculose est une infection à Mycobacterium (MTB : Mycobacterium tuberculosis). Cette bactérie infecte généralement les poumons après une transmission aérienne, « s’enferme » dans un granulome, une petite zone d'inflammation et pendant des mois ou des années, le corps peut contenir l'infection. Cependant, si le système immunitaire s'affaiblit ou si le granulome est affecté, la bactérie prolifère et le patient développe des symptômes pouvant inclure la fièvre, une toux avec ou sans production de crachats, une perte de poids et la fatigue.

 

Chaque année, 10 millions de personnes contactent la tuberculose et la maladie entraîne 1,5 million de décès. 40% des cas sont résistants aux traitements de première ligne. Après la TB, la MDR-TB, la XDR-TB, la TDR-TB (totally drug-resistant), de nouvelles formes totalement incurables émergent. L’un des défis de la lutte contre la tuberculose est donc de développer non seulement un traitement suffisamment efficace contre les formes ultra-résistantes mais aussi plus court, pour optimiser l’observance et réduire l’émergence de nouvelles résistances.

L’essai CLO-FAST (CLO pour clofazimine) livre de premiers résultats décevants

Lancé en 2021 par le plus grand réseau mondial de recherche sur le VIH, AIDS Clinical Trials Group (ACTG), l'essai CLO-FAST teste justement un protocole de traitement de 3 mois pour les patients atteints de tuberculose (TB) pharmacosensible. Composé d’une dose de clofazimine (antibiotique déjà utilisé pour traiter la TB) et d’une dose élevée de rifapentine (antibiotique, idem), c'est le premier schéma thérapeutique antituberculeux d'une durée inférieure à 4 mois à être étudié dans le cadre d'un essai clinique.

 

L’essai a donc évalué l'innocuité et l'efficacité d'un traitement de 8 semaines de clofazimine (une dose de charge de 300 mg sur 2 semaines suivie de 100 mg pendant 6 semaines), de rifapentine à haute dose (1200 mg), d'isoniazide, de pyrazinamide et d'éthambutol (PHZEC), suivi de 5 semaines de clofazimine (100 mg) avec rifapentine, isoniazide et pyrazinamide (PHZC). Les 104 participants ont été répartis au hasard pour recevoir soit le régime expérimental ou le traitement standard de 6 mois, soit pour participer à une sous-étude centrée sur la pharmacocinétique du régime expérimental.

 

  • Une analyse intermédiaire montre que les participants prenant le régime expérimental souffraient de tuberculose continue ou récurrente à des taux supérieurs aux seuils fixés dans le protocole de l'étude.
  • Si le régime expérimental ne répond donc pas aux critères d'efficacité, aucun problème de sécurité n’a été recensé.
  • Le suivi des participants a été prolongé à 117 semaines ;
  • les participants qui ont déjà terminé avec succès le régime expérimental seront donc suivis de près pour confirmer qu'ils restent indemnes de tuberculose et vont recevoir un traitement standard complet.

 

L'identification de schémas thérapeutiques plus courts contre la tuberculose reste donc d’actualité : des traitements plus courts sont essentiels pour limiter la propagation de l'infection, réduire la résistance aux médicaments, améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de tuberculose et réduire la pression sur les systèmes de santé, partout dans le monde.

 

Si ces premiers résultats de CLO-FAST ne soutiennent pas la poursuite de l’évaluation, ils constituent des données importantes pour mieux comprendre la persistance de la tuberculose. Les chercheurs du NIAID vont tester de nouvelles combinaisons de médicaments toujours dans l’objectif de simplifier ou de raccourcir la durée du traitement.

Autres actualités sur le même thème