Vous recherchez une actualité
Actualités

Un SOMMEIL non réparateur est source de fibromyalgie

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 4 jours
Arthritis & Rhumatology

Une douleur généralisée chez les personnes âgées, définie ici comme la fibromyalgie, peut être liée à un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité chez les personnes plus âgées. Alors que 80% des 65 ans et plus éprouvent diverses formes de douleur, liées aux muscles, aux os et aux nerfs, le sommeil apparaît avec cette étude britannique comme le facteur prédictif majeur de l'apparition d’une douleur généralisée chez les adultes de plus de 50 ans.

Certes, des douleurs généralisées peuvent être également associées à l'anxiété et à des problèmes de santé physique chez les adultes plus âgés, mais la douleur musculo-squelettique devient plus fréquente avec l'âge, rappellent ces chercheurs de la Keele University de Staffordshire (UK). Ils parlent de fibromyalgie, une affection reconnue tardivement qui touche plus de 2% de la population des pays riches, responsable de douleurs variables, diffuses et chroniques, souvent handicapantes au quotidien, sans traitement “standard” et fréquemment associées à une fatigue profonde. La douleur généralisée affecte plusieurs régions du corps.


Le Dr John McBeth de l'Université de Keele a suivi durant 2 ans, 4.326 participants, âgés de plus de 50 ans -sans aucune douleur généralisée au début de l'étude pour 1.562 d'entre eux et avec de légères douleurs pour 2.764 d'entre eux- pour identifier les facteurs de fibromyalgie chez les personnes âgées. Son équipe a recueilli des données sociodémographiques et sur la douleur, la santé psychologique et physique et le mode de vie.

L'analyse montre que,

· 19% des participants signalent l'apparition d'une douleur généralisée au cours des 3 années de suivi,

· L'apparition de ces douleurs diffuses est plus fréquente chez les personnes atteintes de douleur au début de l'étude (25 %) que chez ceux qui n'éprouvaient aucune douleur au début.

· Les troubles du sommeil (manque de sommeil, insomnie…) sont associés à un risque accru de développement d'une douleur généralisée, ou fibromyalgie, après ajustement pour l'arthrose.

· Plus l'âge augmente en l'absence de douleurs, moins le risque d'apparition est élevé.

Des résultats qui mettent en évidence le sommeil peu réparateur comme facteur de fibromyalgie, au même titre que la santé physique et psychologique, conclut l'auteur, qui recommande d'inclure le facteur sommeil dans la prise en charge des douleurs musculo-squelettiques généralisées.

Source: Arthritis & Rheumatology February 13, 2014 DOI: 10.1002/art.38284 Predictors of New Onset Widespread Pain in Older Adults- Results from the Prospective Population-based NorStOP Study (Visuel © RioPatuca Images - Fotolia.com)

Pour en savoir plus sur la Fibromyalgie

Autres actualités sur le même thème