Vous recherchez une actualité
Actualités

VITILIGO: La couleur des yeux prédit le risque de maladies cutanées

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 2 semaines
Nature Genetics

La couleur des yeux peut être un indicateur de risque pour certaines maladies graves de la peau. Cette étude menée par l'Université du Colorado montre que des yeux bleus sont associés à un risque faible de vitiligo, les yeux bruns à un risque moindre de mélanome. Cette étude génétique qui a porté sur près de 3.000 patients atteints de vitiligo, vient d’être publiée dans la revue Nature Genetics.

Le vitiligo, une maladie de peau auto-immune entraîne une perte de pigment et la formation de taches blanches irrégulières sur la peau, rappellent les auteurs. Les personnes atteintes de vitiligo sont plus à risque pour diverses autres maladies auto-immunes, telles que les maladies de la thyroïde, le diabète de type 1, la polyarthrite rhumatoïde et le lupus. Les proches de ces patients atteints de vitiligo ont également un risque plus élevé de développer ces mêmes maladies, même si elles n'ont pas le vitiligo. Il y a donc une base génétique qui favorise le développement de ces maladies auto-immunes, précisent les auteurs, alors que d'autres gènes et facteurs environnementaux interviennent sur le déclenchement de ces maladies.


Leur étude a porté sur près de 3.000 patients atteints de vitiligo d'ascendance européenne non hispanique et a identifié 13 nouveaux gènes qui prédisposent au vitiligo. Parmi les patients atteints,

· 27% avaient les yeux gris-bleus,

· 43% les yeux marrons,

· 30% les yeux verts,

· Soit, une répartition très différente de la répartition en population générale d'ascendance européenne, soit 52 % d'yeux bleus / gris, 22% d'yeux verts et 27% d'yeux marrons.

Le Dr Richard Spritz, directeur du programme de génomique à l'UC, explique que si son étude examine principalement le vitiligo, elle apporte également de précieuses données pour le mélanome. « Génétiquement, à certains égards, le vitiligo et le mélanome sont diamétralement opposés. Certaines de ces variations génétiques qui augmentent le risque de vitiligo diminuent celui de mélanome, et vice et versa ».

Source: Nature Genetics via University of Colorado Eye color may indicate risk for serious skin conditions

Lire aussi : VITILIGO: Des cellules souches pour repigmenter la peau et la protéger des UV

Autres actualités sur le même thème