Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION: Oubliez les acides gras trans pour ne pas oublier

Actualité publiée il y a 4 années 5 mois 3 semaines
PLoS ONE

Les acides gras trans ou acides gras insaturés présents à l’état transformé principalement dans les viennoiseries, les pizzas ou les quiches… sont déjà associés à une augmentation du risque cardiovasculaire. Cette étude University of California - San Diego révèle un nouvel effet néfaste, sur le cerveau cette fois, la perte de mémoire. L’auteur résume : « Les graisses trans augmentent la durée de conservation des aliments mais réduisent la durée de vie de la population».

Les acides gras trans sont couramment utilisé dans les aliments transformés pour en améliorer le goût, la texture et la conservation. Leur consommation a été associée à des troubles du comportement et de l'humeur. Cette étude montre que leur consommation est associée à une perte de mémoire.


L'étude a été menée à partir des données de 1.018 hommes et femmes invités à remplir un questionnaire alimentaire et à passer un test de mémoire. En moyenne,

· les participants ont mémorisé 86 mots en moyenne,

· pour chaque gramme supplémentaire d'acide gras trans consommé chaque jour, la performance de rappel est réduite de 0,76 mots,

· un niveau élevé de consommation de gras trans se traduit ainsi par une différence de 12 mots.

· Après ajustement pour l'âge, l'exercice, l'éducation et l'ethnie, l'association subsiste.

· Les effets sont constatés de manière similaire chez les femmes (petit échantillon) et chez les hommes.

Cet effet « mémoire » vient s'ajouter aux ombreux effets néfastes déjà documentés, comme sur les profils lipidiques, la fonction métabolique, la résistance à l'insuline, l'inflammation et la santé cardiaque…

Source: PLoS ONE June 17, 2015 DOI: 10.1371/journal.pone.0128129 A Fat to Forget: Trans Fat Consumption and Memory

Lire aussi: ALIMENTATION: Les acides gras trans ne sont plus «safe» selon la FDA -

Autres actualités sur le même thème